Affiche Le Monde, la Chair et le Diable

Critiques de Le Monde, la Chair et le Diable

Film de (1959)

La solitude du mineur de fond

Etrange et très étonnant film que cette histoire de science-fiction réalisée par un Ranald MacDougall plus célèbre pour ses talents de scénariste que pour sa mise en scène. Harry Belafonte est un mineur, il se fait bloquer sous terre par un éboulement et, lorsqu’il arrive à sortir plusieurs jours plus tard par ses propres moyens, il se rend compte qu’il est le dernier homme encore en vie, ou... Lire la critique de Le Monde, la Chair et le Diable

37 3
Avatar Torpenn
7
Torpenn ·

Nation shall not lift up sword against nation

Ce film sorti en 1959 et peu diffusé montre que le genre post-apocalyptique ne date pas d’hier. Tourné en noir et blanc par un réalisateur méconnu et avec des acteurs dans l’ombre des vedettes de l’époque, il apporte un ton et une réflexion particulièrement intéressants. Ranald MacDougal met immédiatement le spectateur au cœur de l’action, puisque Ralph Burton (Harry Belafonte) est un mineur... Lire l'avis à propos de Le Monde, la Chair et le Diable

26 6
Avatar Electron
8
Electron ·

"Pas besoin de gril : l'enfer, c'est les Autres."

A la fin il n'en restait plus que trois. Un afro-américain se retrouve coincé dans une mine, suite à un effondrement, durant plusieurs jours. Cet éboulement lui sauva la vie, car sans qu'il le sache, la troisième guerre mondiale éclate au dessus de sa tête. Un nuage d'isotope radioactif à dévasté l'ensemble de la planète, ne laissant qu'une petite poignée de survivant. A l'instar de, "28... Lire la critique de Le Monde, la Chair et le Diable

28 3
Avatar Hey_Blondin
9
Hey_Blondin ·

Lost in the World

The World, the Flesh and the Devil aurait pu se contenter d'être un simple objet de science fiction, et dans ce cas-là, il aurait été totalement réussi. Imaginez, cinq ans avant le mythique The Last Man on Earth avec Price, voilà un film qui aborde le sujet post-apocalyptique au cinéma, en nous présentant un homme qui se retrouve, du jour au... Lire la critique de Le Monde, la Chair et le Diable

24 10
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

L’enlèvement de Sabine

J’ai souvent lu à propos de Duane Jones dans Night of the Living Dead de Romero qu’il s’agissait du premier véritable héros noir de l’histoire du cinéma américain. Difficile de soutenir une telle assertion. Dix ans plus tôt, on pouvait voir à l’écran Sidney Poitier et Harry Belafonte dans des rôles d’envergure. La ségrégation était évoquée bien trop frontalement dans Guess who's coming to... Lire la critique de Le Monde, la Chair et le Diable

24 6
Avatar gallu
8
gallu ·

Last man on earth ?

J'ai souvent fantasmé être le dernier homme sur terre (du moins dans les environs, faut pas déconner), imaginant ce que je pourrais bien faire de mon cul, les razzias que je pourrais effectuer à la Fnac et les appartements que je pourrais saccager, même s'il est probable que je finirais à moitié fou, discutant de mes malheurs avec un ballon que j'aurais forcément baptisé Wilson (ou Patoche,... Lire l'avis à propos de Le Monde, la Chair et le Diable

13 1
Avatar Gand-Alf
5
Gand-Alf ·

Enfin seul !

Certainement parmi les premiers films post apo, Le monde, la chair et le diable s'appuie sur un postulat de départ qui parait aujourd'hui classique : une troisième guerre mondiale, nucléaire, a éradiqué quasiment toute vie humaine à la surface de la terre. Dans un New York désertique, un homme esseulé survit, dans un premier temps, par ses propres moyens, jusqu'à y rencontrer quelques... Lire la critique de Le Monde, la Chair et le Diable

9
Avatar oso
7
oso ·

Seul au monde, ou presque

Le monde, la chair et le diable fait partie de ces films de S.F. des 50’s injustement oubliés même si, très clairement, l’utilisation d’un univers post-apo ne sert que de transposition aux problèmes sociétaux de l’époque. Mais ceci n’est pas nouveau. En pleine guerre froide et alors que l’ennemi ne peut-être que communiste, Hollywood joue sur les peurs fantasmées de ses spectateurs à partir... Lire l'avis à propos de Le Monde, la Chair et le Diable

6
Avatar Miho
8
Miho ·

Avant le commencement était le Verbe

C'est toujours agréable de lancer un film sans rien en connaître. À priori, avec un titre pareil, je m'attendais à une série B voire Z. B on peut le concéder, mais je n'aurais pas cru de cette façon là. Si j'étais le dernier homme sur Terre, je pense que je ferais des trucs comme ce personnage-ci, et non pas comme Will Smith. Bon, en moins dégourdi, il est vrai, car réalimenter un... Lire l'avis à propos de Le Monde, la Chair et le Diable

4 5
Avatar Fatpooper
10
Fatpooper ·

Le monde de Ralph

Un ami m'avait fait connaître ce film, qui m'avait intrigué rien que pour ce titre assez mystérieux, "Le monde, la chair et le diable". Bien que je n'en comprenne absolument pas le sens maintenant que j'ai vu le film. J'ai vu plus récemment que ça traitait de la vie après une apocalypse nucléaire, et comme je suis dans le post-apo en ce moment... évidemment je m'attendais pas à du Mad Max,... Lire l'avis à propos de Le Monde, la Chair et le Diable

2
Avatar Wykydtron IV
7
Wykydtron IV ·