Affiche Le Mort-vivant

Critiques de Le Mort-vivant

Film de (1974)

  • 1
  • 2

Un film d'horreur Anti-war.

Oeuvre méconnue, Le Mort Vivant est pourtant un film singulier, une vraie réussite, récompensée aux Festivals du Film d'Horreur de Paris et de Sitges en 1975. Un succès qui doit beaucoup à la performance de Richard Backus, excellent dans son rôle de mort vivant froid et implacable. S'il appartient bien au genre Horreur, le film de Bob Clark mise relativement peu sur le gore en lui même.... Lire la critique de Le Mort-vivant

8
Avatar Ramlladu
6
Ramlladu ·

Critique de Le Mort-vivant par JJC

Bob Clark est un réalisateur peu connu du grand public, et qui, au moment de réaliser « Le Mort Vivant », en 1974, avait déjà touché au fantastique et à l'horreur avec son « Children Shouldn't Play With Dead Things » (1973). Toujours en 1974, il réalisera un autre film d'horreur mettant en scène un Père Noël meurtrier, « Black Christmas », et par la suite, une comédie devenue culte du nom de «... Lire la critique de Le Mort-vivant

4
Avatar JJC
9
JJC ·

Critique de Le Mort-vivant par Eric31

Le Mort-vivant (Dead of Night) est un très bon petit film d'horreur sociologique américain réalisé par Bob Clark, écrit par Alan Ormsby qui met en scéne le retour d'un soldat de la guerre du Vietnam... Alors qu'il est mort au combats... Une étrange œuvre sur une Amérique malade... Un veritable film choc réalisé par Bob Clark qui mettra en scéne par la suite un très bon Slasher (le premier du... Lire l'avis à propos de Le Mort-vivant

2
Avatar Eric31
8
Eric31 ·

Zombie de la nuit

Une victime de la guerre du Vietnam qui revient à la vie voyant son état mental dégénérer, et son état physique venir à l'état de pourriture, sous les yeux désespérés de sa famille qui est en train de se briser. On ressent parfois que le film n'a pas très bien vieilli. Les cadrages sont par moments maladroits, tout comme le jeu de Lynn Carlin, et de John "Jack Woltz" Marley - qui est tantôt... Lire la critique de Le Mort-vivant

5
Avatar MrOrange
7
MrOrange ·

Critique de Le Mort-vivant par Sophia

Alors je l'ai vu à l'Etrange festival avec un concert de 7week qui jouait par dessus le film. Tout d'abord l'expérience en soit, troublante au début, s'avère excellente. La musique rock s'accorde parfaitement au film, et donne une véritable sensation de cinéma italien entre la musique variant entre le pur rock, parfois hard, et la comptine, et la mise en scène très seventies, avec ses zooms et... Lire l'avis à propos de Le Mort-vivant

3
Avatar Sophia
7
Sophia ·

Critique de Le Mort-vivant par seb2046

LE MORT-VIVANT (Bob Clark, USA, 1974, 88min) : Cet inquiétant drame horrifique s'avère être une étonnante parabole sur les traumatismes de la guerre du Vietnam. Bob Clark propose une mise en scène assez bluffante en 16mm donnant à la pellicule un gros grain pertinent pour décliner un scénario engagé dénonciateur envers l'Amérique et plus généralement d'une société malade, personnifié... Lire la critique de Le Mort-vivant

Avatar seb2046
7
seb2046 ·

Andy, chou chéri, dis-moi pourquoi tu pourris ?!

Une vraie pépite 70's. Cols roulés et yeux injectés de sang, Andy est le gentil petit blond à sa maman élevé dans l'amour de la patrie. Andy est passé par le Viet-Nam et il a grandi, pour sur. Autrefois se contentant de sécher ses larmes dans du lait avec des cookies, il n'en est plus rien dès son retour. Le bougre à vu du pays et à modifié quelque peu ses habitudes. Une véritable... Lire l'avis à propos de Le Mort-vivant

Avatar johnfantebis
8
johnfantebis ·

Critique de Le Mort-vivant par Kevin Gosse

En attendant de sévir la décennie suivante avec la comédie familiale Christmas Story, les navrants Porky's (I & II) ou le musical Rhinestone et son duo improbable Dolly Parton / Sylvester Stallone en 1984, le réalisateur Bob Clark se fit connaitre du public bisseux au début des années 70 en signant trois films d'horreur désormais réévalués : le culte Black Christmas avec Margot Kidder, Children... Lire la critique de Le Mort-vivant

Avatar Kevin Gosse
7
Kevin Gosse ·

Critique de Le Mort-vivant par julienpurat

Oeuvre qui reste méconnue même si de plus en plus de gens se penchent dessus. Interprétation impeccable de Richard Backus dans le rôle du fils froid, sans expression, qui ne parle quasi pas et dont la vraie personnalité resurgit à la fin. On retrouve également John Marley impeccable dans le rôle du père suspicieux et désemparé ainsi que Lynn Carlin dans celui de la mère aimante, naïve, refusant... Lire la critique de Le Mort-vivant

Avatar julienpurat
8
julienpurat ·

Voilà pourquoi je veux une rocking chair !

J'ai cru que j'allais m'ennuyer. En effet, les 20 premières minutes sont assez lentes, molles, et les conflits rares. Heureusement, petit à petit, le récit se densifie, les conflits apparaissent. Et puis l'auteur exploite sa métaphore, avec peu de nuance et de subtilité, c'est vrai, mais ça créée un effet choc ici bienvenu pour tirer le spectateur dans l'effroi. En effet,... Lire la critique de Le Mort-vivant

1 2
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·
  • 1
  • 2