Le grand retour

Avis sur Le Noël de Mickey

Avatar Walter-Mouse
Critique publiée par le

Depuis le court-métrage Mickey à la plage de 1953, cela faisait presque 30 ans que la plus célèbre des souris n'était plus apparue sur grand écran. Plus aucun court-métrage n'a mis à l'honneur l'emblème disneyen et ce pour tous les autres personnages issus du même univers. Tout comme ses compagnons Donald, Dingo, Pluto ou encore Tic et Tac, Mickey Mouse semblait condamné à la retraite.

Jusqu'à ce qu'un jour, Burny Mattinson, ancien animateur et scénariste de chez Disney Animation, décide de signer le grand retour de la souris en adaptant Un Chant de Noël de Charles Dickens, oeuvre culte qui avait déjà eu jusqu'à présent plusieurs transpositions au cinéma et à la télévision et même un disque de conte par Disney où les personnages de la boîte aux grandes oreilles (animaux comme humains) étaient les interprétations de ceux du livre.

Mattinson s'inspire de ce même disque mais modifie certains choix de personnages (Exit la Sorcière de Blanche-Neige, bonjour Pat Hibulaire) qu'il juge inappropriés à son oeuvre.
Et c'est évidemment là le génie du Noël de Mickey. Réussir en seulement 25 minutes à rendre magnifiquement hommage au livre de Dickens en nous faisant passer par toutes les émotions, joie, peur, pleurs (beaucoup de pleurs en fait). Cette force est bien sûr tirée du fait que nous sommes déjà identifiés à ces personnages avant même de les découvrir.

Picsou pour Scrooge, Mickey pour Cratchit, Jimminy Cricket pour le Fantôme des Noëls passés, ces héros font tous parti de notre enfance et même si nous n'avons pas grandi avec eux, nous savons quelles sont leurs fonctions et leur filiation avec tel personnage du bouquin est totalement logique.
Pourrait-on même dire, ils sont encore plus attachants dans ce moyen-métrage que dans leurs précédentes aventures puisqu'ils ont enfin une histoire et une vraie personnalité. Leur capital-sympathie explose à chaque minute.

Ainsi, le spectateur éclate de rire en voyant le pauvre Donald/Fred se faire renvoyer chez lui à coup de palme dans le derrière par son oncle Picsou/Scrooge, il pleure sans honte devant la mort du Petit Tim en voyant Mickey/Cratchit ne pouvoir contenir sa tristesse à l'idée d'avoir perdu son fils sans rien pouvoir faire pour l'aider et il tremble en voyant le sort que réserve Pat Hibulaire/Le Fantôme des Noëls futurs à Picsou/Scrooge.
Jamais jusqu'à présent un cartoon Disney n'était parvenu à dégager autant d'émotion.

Au niveau des clins d'oeil aux anciennes oeuvres de Disney Animation, Le Noël de Mickey est un trésor! Les fans reconnaîtront, toujours lors de caméos rapides qui n'influencent pas le rythme de l'histoire, des personnages archi-connus de la galerie disneyenne comme Riri, fifi et Loulou, Tic et Tac ou même Crapaud, Rat et Taupe du film Le Crapaud et le Maître d'École.
Le générique d'ouverture dévoilera quant à lui les noms d'anciens grands messieurs d'animation (Eric Larson) et de futurs génies du même milieu (John Lasseter, Glen Keane).

Et comme si ce petit bijou n'était pas assez nostalgique, Irwin Kostal, compositeur habitué des Studios Disney pour Mary Poppins par exemple mais aussi de West Side Story et de La Mélodie du Bonheur, enchante nos oreilles de par ses mélodies accompagnant parfaitement l'histoire mais aussi grâce à la chanson-phare du moyen-métrage, C'est aujourd'hui Jour de Noël, qui reflète merveilleusement bien la magie des fêtes de fin d'année.

Le Noël de Mickey est devenu dès sa sortie en 1983 instantanément culte. Considéré à raison comme le meilleur court-métrage Mickey mais aussi le meilleur court-métrage Disney tout court, il est un classique de Noël indémodable que je ne cesserai jamais de revoir encore et encore comme je l'ai fait un million de fois durant mon enfance. Je vais le revoir de ce pas d'ailleurs!
Joyeux Noël à tous et à toutes!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 677 fois
27 apprécient

Walter-Mouse a ajouté ce court-métrage d'animation à 5 listes Le Noël de Mickey

Autres actions de Walter-Mouse Le Noël de Mickey