L'important, c'est la rose

Avis sur Le Nom de la rose

Avatar Mr_Vercetti
Critique publiée par le

Comme Gilbert Bécaud le dit si bien dans cette belle chanson, la rose est importante, et celle-ci pourrait bien vous mener dans de lointaines contrées, dans une abbaye pendant l'Inquisition, où l’Église catholique est en pleine restructuration et où il faut envoyer au bûcher les religieux qui s'écarteraient du dogme religieux "mainstream" de l'époque.

Tout d'abord, mon ressenti avant de voir ce film était que j'allais m'ennuyer, cette époque de l'Histoire ne m'a jamais vraiment passionné, en plus le film paraissait vieux donc je pensais que le rythme lent allait m'achever, hé bien, que nenni ! Un thriller passionnant.

On peut d'abord faire le constat que ce film est tout sauf chiant : les personnages sont brièvement présentés, puis on est tout de suite pris dans l'intrigue avec une enquête sur un homicide, on est très vite happés par ce monastère reclus, remplis de religieux hauts en couleurs, avec chacun leur passions et leurs pêchés. L'ambiance est glaciale, tout comme le climat, plus on en apprend sur la hiérarchie et le fonctionnement interne de cette abbaye, plus le mystère s'épaissit et plus on est tendu face à cet imbroglio mêlant religion, pouvoir et péché.

L'enquête qui est le fil rouge de ce film, et est mené avec brio par un Sean Connery au sommet de son jeu d'acteur, le rôle du mentor érudit et sage lui va comme un gant. Le jeune Christian Slater n'est pas en reste et nous offre lui aussi une excellente performance. Les différents autres "frères" sont aussi brillamment interprété et l'acteur qui jour Bernardo Gui arrive lui aussi à tirer son épingle du jeu, en endossant finement le costume de "méchant" du film.

De plus, les décors et les costumes sont plutôt jolis et fidèles pour ce que j'en sais, même pour un vieux film. On se croit assez aisément au moyen-âge, et on se laisse assez facilement emporter dans cette sombre abbaye (et ce même en VF !)

En conclusion, je dirais que ce film est vraiment un "must-see" pour tout cinéphile amateur, on pourrait être rebuté par le grain du film et l'affiche un peu "rétro", mais le film reste encore très accessible de nos jours, pour tout esprit qui ne serait pas trop accro aux 5 plans par secondes des Roland Emmerich et autres Michael Bay. Et c'est français :pernaut:

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 300 fois
1 apprécie

Autres actions de Mr_Vercetti Le Nom de la rose