Camaïeu de rose

Avis sur Le Nom des gens

Avatar Aurea
Critique publiée par le

D'entrée de jeu on peut tout de suite annoncer la couleur : il baigne dans le rose vif pourrait-on dire, et la "participation amicale" d'un Jospin jovial et décontracté, visiblement heureux de jouer le jeu ne me contredira pas.

Une comédie sympathique habitée par la présence tsunamesque de Bahia , tornade brune débridée en la personne de Sara Forestier que, à l'instar de notre lunaire Arthur Martin, d'abord interdit par sa tchatche et son allure foutraque, nous allons peu à peu intégrer à notre univers, voire aimer tant elle est touchante dans ce désir d'humanité qui l'anime, jeune passionaria qui veut "niquer la droite" au sens premier du terme.

Face à elle Jacques Gamblin est irrésistible : coincé, violenté par cette fille qui n'a pas froid aux yeux, puis irrémédiablement séduit par un être profondément sincère et humain, produit atypique de l'union d'une ex-bourgeoise en rupture de ban avec sa famille baba cool militante, drôlissime Carole Franck ! et d'un ouvrier algérien qui n'en finit plus de se dévouer aux Français qui l'ont accueilli, sacrifiant au grand dam de sa fille, sa seule passion : la peinture, composition touchante de Zinedine Soualem.

Il serait injuste de ne pas citer le couple Cohen/Martin, dignes parents d'Arthur, excellents Michèle Moretti et Jacques Boudet, férus de technologie, plus doués pour parler des gadgets dernier cri que du passé tragique des grand-parents Cohen, disparus un certain jour et qu'on a occultés à jamais.
Une comédie qui sous des dehors roses traite avec humour des engagements et des choix d'une vie, du nom et des origines, pas un grand film mais un divertissement attachant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1897 fois
72 apprécient · 5 n'apprécient pas

Aurea a ajouté ce film à 5 listes Le Nom des gens

Autres actions de Aurea Le Nom des gens