Le Nouveau et l'Ancien : The Intern

Avis sur Le Nouveau Stagiaire

Avatar Plo9ti8
Critique publiée par le

Le Nouveau et l'Ancien : The Intern

Ben Whittaker, veuf de 70 ans, se rend compte que la retraite ne correspond pas vraiment à l'idée qu'il s'en faisait. Dès que
l'occasion se présente de reprendre du service, il postule à un poste
de « stagiaire senior » dans une entreprise de vente de vêtements par
Internet, créée et dirigée par une jeune femme, Jules Ostin. Il est
accepté et est affecté auprès de la jeune patronne, à qui il devient
peu à peu indispensable.

(Source Wikipedia)

Le scénario somme toute classique sur la forme c'est-à-dire : deux personnes différentes qui apprennent à se connaitre et qui en viennent à réaliser leur complémentarité ne l'est pas sur le fond. En effet Jules Ostin (Anne Hathaway) et Ben Whittaker (Robert De Niro) ne vont pas seulement apprendre a se connaitre, c'est un tout un nouvel univers qui s'ouvre à eux. Nous sommes face à deux générations qui vont se confronter dans un premier temps pour ensuite chercher et trouver une certaine complémentarité.

C'est d'ailleurs le thème central du film, le présent qui renoue avec le passé pour en chercher des points utiles à son fonctionnement. Le film ne cesse de faire des allers-retours à travers le comportement de différents personnages vers le passé et le présent. En exemple nous avons les potentiels PDG qui ont un comportement sexiste, ce qui représente ce que le passé a fait de pire. Mais cela ne rentre pas dans la généralité de dire que "les hommes de l'ancienne génération sont des sexistes qui cantonnent la femme à un rôle de potiche" car certaines femmes sont dans ce film des personnes qui voient d'un mauvaise œil le fait qu'une femme travaille plutôt que d’être une épouse modèle (selon leurs critères bien-entendu). Et chez Ben Whittaker nous avons l'expérience, l'organisation que pouvais avoir les anciens cadres d'entreprise donc une source d'inspiration pour les générations futures.
Il y a d'ailleurs la synthèse parfaite du passé et du présent, qui est représenté par le bâtiment dans lequel l'entreprise de Jules Ostin est installé.

Il s'agit en effet du bâtiment dans lequel travaillait Ben avant qu'il soit désaffecté.

C'est donc une parfaite représentation des nouvelles générations se basant sur ce que les précédentes ont pu faire mieux.

Il ne faut pas négliger certains thèmes que sont les difficultés à s'adapter aux changements d'habitudes (la retraite), et les problèmes de la jeunesse.

Les deux personnages principaux sont attachants et nous avons de cesse de vouloir voir réussir Jules Ostin dans les différentes facettes de sa vie, ainsi que de voir Ben s'intégrer dans l'entreprise, transmettre ses connaissances et comprendre ce que les nouveautés de notre époque peuvent lui apporter.
A ce titre les dialogues sont bien écrits et nous font ressentir toutes les difficultés que doit gérer Jules et l'angoisse que cela lui cause. Quant à Ben ces paroles sont dignes d'un sage, et c'est ce qu'il est durant ce film : personne qui va transmettre et apprendre ( car un sage n'arrête pas d'apprendre).

Les acteurs font parfaitement vivre leur rôle, et le plaisir qu'ils ont à jouer transparaît à l'écran (surtout vrai pour Anne Hathaway et Robert De Niro).

En ce qui concerne la réalisation, elle n'a en soit rien d'incroyable elle est efficace sans plus, mais les couleurs sont assez chatoyantes (pour ce que la réalisation a de remarquable).

Et donc en conclusion je ne peux que vous conseiller de voir ce film, qui est un bol d'air frais cinématographique (malgré qu'il soit sorti il y a plus d'un an). C'est un film touchant, remplit d'émotions et qui vous fera passer un très bon moment.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 743 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Plo9ti8 Le Nouveau Stagiaire