Pupuce. Code No Good !

Avis sur Le Pari

Avatar HITMAN
Critique publiée par le

Comédie culte et indémodable écrie, réalisée et interprétée par Didier Bourdon et Bernard Campan (Les Trois Frères, Les Rois mages), il ne s'agit pas d'un long-métrage des Inconnus, Pascal Légitimus se contente seulement d'une apparition de quelques secondes car sa scène avec ses compères a était coupé suite au différend avec leur producteur Paul Lederman, qui détient à l'époque les droits du nom « Les Inconnus » et leur interdit par contrat de se produire ensemble. Les deux Inconnus, derrière et devant la caméra, offrent un grand succès populaire avec près de 4 millions de spectateurs au box-office français en s’emparant du thème du sevrage volontaire de tabac et signent un scénario original avec des répliques mythiques, des situations hilarantes et des gags délirants. Deux beaux-frères que tout oppose se mettent au défi d'arrêter de fumer. À mesure que leur tour de taille s'épaissit, leur quotidien conjugal et professionnel devient très lourd à gérer. On ne peut s’empêcher de rire des péripéties tabaco-comiques de ce duo de choc, entouré de seconds rôles exceptionnels notamment Isabelle Ferron (Monsieur Naphtali, Nos plus belles vacances), Isabel Otero (Derborence, L'Amant magnifique), ainsi que les vieux complices Philippe Chevallier & Régis Laspales (Antilles sur Seine, Ma femme s'appelle Maurice) et François Berléand (Au revoir les enfants, L'École buissonnière).

Non, pas bien, y a le gars qui fume dans le rétro.

Bernard, professeur de banlieue, vit avec Victoria dans une zup. Didier, riche pharmacien du XIVème arrondissement, est marié avec Murielle. L'un roule en 205 rouillée, l'autre en Mercedes noire. Ils sont beaux-frères et se détestent. Lors d'un repas, Didier et Bernard font le pari d'arrêter de fumer pendant quinze jours, c'est-à-dire jusqu'à la prochaine réunion de famille. Le défi est lancé, leur calvaire va commencer... Les premiers jours se passent à merveille, chacun se sent revivre. Finie la dépendance ! Mais les choses s'enveniment rapidement. Didier et Bernard ont de plus en plus de mal à résister à la tentation... Ils deviennent alors irritables, menteurs, suspicieux, jusqu'au jour où... Arrive enfin la fameuse réunion de famille. Le pari a été tenu, certes, mais les relations entre les deux beaux-frères et leurs épouses se sont terriblement aggravées... Malgré cela, ces derniers s'entêtent à rester non-fumeurs. Réussiront-ils, à quel prix et pour combien de temps ?

Mais on a jamais vu un pharmacien fumer une cigarette avec un patch anti-tabac ?

On a jamais vu un flic correctement taper à la machine et ça l'empêche pas d'être flic.

Ce film est aussi une franche réussite en terme de cynisme sociale, c'est audacieux, subversif et touchant, les stéréotypes des futurs ex-fumeurs sont passés au crible, du patch et autres substituts sont testés à l’excès dans des situations toujours plus désopilantes les unes que les autres. Sur un rythme échevelé, Campan et Bourdon rivalisent d’idées notamment avec le club antitabac, avec Chevallier et Laspalès, où chacun se doit de pousser la chansonnette : Le tabac, c’est tabou ! On en viendra tous à bout ! en piétinant des cigarettes géantes.

Et la clope c’est pour qui la clope ?

C’est pour les salopes !

Et toi t’es une salope ?

Nan j’suis pas une salope !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1057 fois
26 apprécient · 1 n'apprécie pas

HITMAN a ajouté ce film à 7 listes Le Pari

Autres actions de HITMAN Le Pari