Avis sur

Le Parrain - 2e Partie par ouaillenot

Avatar ouaillenot
Critique publiée par le

[Je spoile à tout va]
Il est rare que les 2e parties soient encore plus inspirantes que les premières. Et pourtant. Francis Ford Coppola réussit un coup de maître en mettant en parallèle les vies des deux Don. Là encore, inutile de chercher les mares de sang et la violence gratuite et inattendue que l'on peut voir dans les films de mafia plus récents. Cette deuxième partie confirme l'aspect anthologique de la saga. C'est une histoire de la mafia italienne, ni plus ni moins, parfaitement mise en scène, parfaitement jouée. Alors que dire ? Dire que là encore il faudra revoir ce film plusieurs fois pour en apprécier toutes les nuances.
L'apparition de Robert de Niro est sans conteste un élément phare de la qualité du film. Le gamin qu'il est a le rôle dans la peau. La puissance de l'insouciance mêlée à une intelligence aiguisée. Sans oublier l'amour qu'il porte pour son fils et cette mise en abîme du même fils, imbu de son pouvoir, trahi par ses proches, au bord du gouffre.
Et surtout, surtout, l'histoire de deux mafias différentes. L'histoire d'un changement d'époque, d'une tradition et d'une culture qui s'étiolent. La famille, si prégnante dans la première partie, semble s'être abîmée avec la mort du père et l'entrée dans une nouvelle ère. Les relations directes avec les racines italiennes se font plus rares, la concurrence du business américain est rude. Comment conserver l'empire, tout en conservant l'essence de son écosystème : la famille ?
Force est de constater que le monde change et que les valeurs traditionnelles ne pourront perdurer.
Alors s'impose un constat : Coppola a réussi l'impossible, conter la mafia sur deux générations.
Les films cultes sont souvent cultes pour de bonnes raisons...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 193 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de ouaillenot Le Parrain - 2e Partie