La chute

Avis sur Le Parrain - 2e Partie

Avatar Falkinth
Critique publiée par le

Le Parrain : 2e Partie

Après la claque que j'ai reçu sur le premier film, j'étais curieux de voir ce que cette deuxième partie pouvait bien me réserver. Ce que j'ai envie d'écrire tout d'abord c'est que ce film complète très bien le premier. C'est un ensemble, une montée tout d'abord où le personnage grimpe au fur et à mesure les échelons et que sa personnalité change sous l'appât du gain. Puis viens la chute, comme une punition de s'être menti à lui même, de devenir ce qu'il aurait pu et peut être même voulu être.

Car oui cette deuxième partie et bien plus noir. Avec deux histoire en un film, celle de l'arrivée de Vito en Amérique, son évolution dans un nouveau monde, de la construction de sa famille. De l'autre côté Michael qui va tout perdre, sa femme, ses enfants et qui va même jusqu'à commettre l'irréparable. La chose la plus horrible qu'il soit, encore plus quand on connaît l'esprit famille qui lie les Corleone entre eux, la famille avant tout.

Cette chute est intéressante par le scénario mais également dans le visuel, avec toujours des idées de mise en scène très intelligente qui nous font comprendre que Michael est en train de perdre le chemin qu'avait pu construire son père. Le film à même des scènes encore plus forte que dans le premier, le baiser avec son frère, l'engueulade avec sa femme et bien d'autres.

En revanche là où le scénario m'a déçu c'est sur cette histoire avec Hyman Roth, qui ne sert finalement que de prétexte, pour la trahison de son frère. Tout cela m'a paru bien complexe pour pas grand chose et ne m'a pas beaucoup intéressé. La musique est toujours aussi belle, avec des thèmes toujours aussi bien choisis.

Les acteurs sont toujours très bon, Al Pacino/ Michael Corléone incarne parfaitement cet homme, cette chute, son regard est tout simplement.. Je n'ai pas les mots pour décrire. Diane Keaton/ Kay, peu présente comme dans le premier mais tellement précieuse pour les scènes les plus importantes et c'est encore le cas ici, son personnage tient tête à Michael et je ne la sens pas faillir dans son jeux, ce qui la rend terriblement crédible. Un petit mot aussi sur Robert de Niro/ Vito Corleone, que j'ai trouvé un peu en deçà par rapport aux autres, j'ai étais déçu même si je ne peux pas écrire qu'il joue mal la comédie.

Le parrain partie 2 est un film nécessaire, bien différent de son prédescesseur mais tellement beau malgré une cruauté terrible mais aussi tellement humaine.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 29 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Falkinth Le Parrain - 2e Partie