👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Je n'ai pas tenté de revoir le film et je ne me base que sur les souvenirs. Mais ils sont vivaces.
Récapitulons.
Les années 80. Alain Delon au meilleur de sa forme. Un film fantastique français qui associe animation et images "réelles". Scénariste et réalisateur, René Manzor.
Vous avez là tous les ingrédients pour un sublime nanar made in France, d'autant plus drôle que tout le monde se prend très au sérieux.
Alain Delon en tête, forcément grandiose en dessinateur inspiré, séparé trop tôt de son enfant, tout ça parce que la Mort (avec un grand M, mais ça aurait pu être avec un grand F puisque c'est une faucheuse) a voulu le débaucher et le faire bosser pour elle, et aussi, il faut être honnête, parce qu'il ne regarde pas assez la route quand il conduit.
Bref, Alain Delon, en chemise ample et romantique, qu'il a sans doute piquée dans la garde-robe de Francis Lalanne (par ailleurs le frère du réalisateur) souffre. Il souffre beaucoup et l'exprime dans des regards profonds, les mêmes que ceux d'un flic qui dort et qu'il faut pas réveiller, ou d'un flic dont on veut la peau... Alain Delon quoi !
La mise en scène et les costumes sont mémorables. Et j'insiste sur ce point, parce qu'à mon avis, les concepteurs du générique de Dead Like Me ont tout piqué à ce Passage.
Quant à la photographie, elle joue subtilement sur trois couleurs : le rouge, le noir, le blanc (passé au filtre bleu c'est vrai). Et là encore, on voit à quel point René Manzor est visionnaire car les réalisateurs du clip de Seven Nation Army, des White Stripes, ont absolument tout pompé, et notamment ce formidable effet tunnel.
Mais ce qui finit par emporter l'adhésion, c'est la musique, aimablement fournie par Francis (Lalanne, le frère du réalisateur, vous suivez ou quoi ?). Avec en prime un tube qui a cartonné. Tiens, pour la peine, je vous laisse un lien vers le clip, parce qu'il n'y a pas de raison qu'il n'y ait que moi qui la garde en tête toute la journée. Bon, le clip spoile un peu le film, mais ça vaut la peine.
http://www.dailymotion.com/video/xniu6_francis-lalanne-le-passage_music
Lepetit-Puck
1
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 11 ans

12 j'aime

2 commentaires

Le Passage
takeshi29
1
Le Passage

Si encore ça passait vite...

Tais-toi Francis, je t'en conjure, tais-toi ! http://youtu.be/JJVZhpOiMaY

Lire la critique

il y a 8 ans

12 j'aime

7

Le Passage
Gand-Alf
5
Le Passage

Le testament d'un vieux fou.

Pour je ne sais qu'elle raison, j'éprouvais une étrange fascination pour "Le passage" étant gamin. Ce premier long-métrage de René Manzor (frère de Jean-Félix et Francis "je parle aux arbres en...

Lire la critique

il y a 7 ans

9 j'aime

1

Le Passage
fred
10
Le Passage

Critique de Le Passage par fred

René Manzor,est un pseudo, bien sur vous l'avez deviné, personne n'oserais s'appeler René. Mais bon, quand on s'apprête à réaliser ce qui restera comme l'un des plus beau nanar français, on est pas...

Lire la critique

il y a 12 ans

7 j'aime

Le Passage
Lepetit-Puck
1
Le Passage

On se retrouvera (ou pas)

Je n'ai pas tenté de revoir le film et je ne me base que sur les souvenirs. Mais ils sont vivaces. Récapitulons. Les années 80. Alain Delon au meilleur de sa forme. Un film fantastique français qui...

Lire la critique

il y a 11 ans

12 j'aime

2

Wall-E
Lepetit-Puck
9
Wall-E

Critique de Wall-E par Lepetit-Puck

La note vaut pour la première partie du film, muette, de toute beauté, qui prouve qu'il n'y a pas besoin de dialogues, d'actions héroïques ou de grands dangers pour construire un personnage attachant...

Lire la critique

il y a 11 ans

10 j'aime

Teen Wolf
Lepetit-Puck
4
Teen Wolf

Actors studio or not actors studio, that is the question

Difficile de donner une note à cette série, tant la première saison est hilarante. Hilarante à force d'accumuler les clichés, les erreurs de plans et les scènes ratées. Les comédiens flirtent avec le...

Lire la critique

il y a 10 ans

9 j'aime