Affiche Le Péril jeune

Critiques de Le Péril jeune

Film de (1995)

L'image éternelle de la révolte

Ils sont quatre, alignés sur un banc, dans la salle d’attente d’une maternité, comme des petits vieux occupés à évoquer leurs gloires passées, les temps héroïques des révoltes et des amours lycéennes, à la façon, un peu des bourgeois de Brel évoquant les bourgeois ♫ les bourgeois, c’est comme les cochons, plus ça de vient vieux, plus ça devient …♪ ou encore le Boulevard du temps qui passe... Lire l'avis à propos de Le Péril jeune

40 6
Avatar pphf
9
pphf ·

Le Péril jeune ou la virilité renversée

Alors voilà, je mets 8 à un film "générationnel", un nom pour dire teenage, cliché, bobo, tendre, tout ça à la fois. Et j'assume ma note surélevée. Car si d'ordinaire je dégaine mes arguments tranchants et mon sarcasme impitoyable, cette fois j'ai failli. J'ai failli devant cette histoire somme toute banale d'une bande de petits branleurs pas méchante, juste un peu perdue. Au fond, l'histoire... Lire la critique de Le Péril jeune

24
Avatar AmasdeMolecules
8
AmasdeMolecules ·

C’était un temps déraisonnable.

Ma foi ! C’est en redécouvrant Le péril jeune que je me suis rendu compte non pas que je vieillissais (ceci mes rhumatismes et autres maux me le rappellent avec une assez constante cruauté), mais que ce qui me semblait le plus immuable avait changé bien avant que j’en prenne conscience. Né en 1947, j’ai passé mon adolescence dans des établissements où très peu de choses avaient été... Lire l'avis à propos de Le Péril jeune

5 9
Avatar Impétueux
5
Impétueux ·

On s'était dit rendez vous dans 10 ans ...

Un véritable film culte pour moi, je l'ai vu et revu durant ma période lycéenne, et à chaque fois je prend toujours le même plaisir. Sans aucun doute le meilleur Klapisch, sur la jeunesse des années 70, sûrement une rétrospective lui étant singulière, et même si je ne suis pas de la même génération ce long métrage me parle. La mise en scène sonne réaliste et les acteurs que sont Romain Duris ou... Lire la critique de Le Péril jeune

15
Avatar JimBo Lebowski
9
JimBo Lebowski ·

L'homme descend du singe, Tomasi descend du panier de Basket

Depuis le péril jeune Klapisch et Duris ont fait du chemin. Sauf que Duris ressemble de plus en plus à une tête à claques Bobo et que Klapisch est moins rigolo. C'est un film de branleur, fait par les branleurs pour les branleurs, For Us By Us comme disent les américains. Je me revendique Branleur donc j'adore, surement un des films français que je préfère de ces 15 dernières années. A l'époque... Lire l'avis à propos de Le Péril jeune

15 3
Avatar Hybu
9
Hybu ·

L'écume des jours

Quand vient la question du Teen Movie, il est clair que nous autres "fromages qui puent" sommes bien en peine de citer un titre hexagonal qui entrerait dans cette case de divertissement populaire dont la qualité semble se dégrader de décennie en décennie. Là où nos copains les ricains cultivent depuis bien longtemps le mythe de la jeunesse et peuvent se targuer de posséder dans leur patrimoine... Lire la critique de Le Péril jeune

8 1
Avatar ArthurMonkeyman
7
ArthurMonkeyman ·

"Nous voulions changer le monde, mais c'est le monde qui nous a changé." !!!

Début des années 80, 4 anciens potes se retrouvent à l'hôpital en train d'attendre l'accouchement de la femme d'un cinquième, mort d'une overdose un mois plus tôt. Bon prétexte pour se souvenir à coup de flashbacks des années lycée du milieu des années 70, la préparation du Bac (quand il n'était pas encore bradé !!!), Mai 68 proche mais pourtant très lointain car juste un château en Espagne,... Lire la critique de Le Péril jeune

5 3
Avatar Plume231
7
Plume231 ·

Manipulation d'émotions

Ce film m'a été vendu comme le 'Dazed and Confused' français. En un sens, c'est vrai, et c'est la raison pour laquelle il se laisse regarder. Dans l'autre, il marque sa distinction dès les premiers plans et c'est cette différence qui me semble nuire complètement à son propos.Je m'explique : ici, pas de plongée du spectateur dans le monde d'ados en fin de cycle ; au contraire, on décide de... Lire l'avis à propos de Le Péril jeune

6
Avatar Link
5
Link ·

Hymne aux années lycée

Ahhh, Romain Duris ... Ce beau jeune homme ... Je l'avais découvert dans L'auberge espagnole et j'avoue que ce Péril jeune m'intriguait un peu. Et j'y ai découvert un superbe hymne à l'adolescence, aux années lycée, aux amours lycéennes et à l'amitié, tout simplement. Ici, c'est l'histoire de quatre amis d'enfance qui se rappellent de leurs histoires, de leurs mensonges, de... Lire l'avis à propos de Le Péril jeune

4
Avatar Coline Fournier
9
Coline Fournier ·

Nos plus belles années

Deuxième long métrage de Cédric Klapisch Le Péril Jeune figure à mon sens parmi les meilleurs films du cinéma français des années 90, chaleureux portrait d'une bande de lycéens confrontés à des problèmes d'une importance a priori relative mais inévitables pour tout un chacun. Le Péril Jeune est de ces chroniques cinématographiques jouant énormément sur la reconnaissance, permettant... Lire l'avis à propos de Le Péril jeune

3
Avatar stebbins
9
stebbins ·