Affiche Le Péril jeune

Critiques de Le Péril jeune

Film de (1995)

Film en 2 parties.

J'ai vraiment eu l'impression de voir un film en 2 parties. Une première partie assez ennuyeuse, où la jeunesse est vraiment caricaturée. Les dialogues sonnent faux, ça sent le mauvais jeu d'acteur à plein nez... Puis soudainement, j'ai été pris dans les aventures de la bande d'ados, qui partent à la découverte de nouvelles expériences, avec plus ou moins de réussite. Même à la fin, les discours... Lire la critique de Le Péril jeune

Avatar alexlenormand
7
alexlenormand ·

Critique de Le Péril jeune par Kabuto

Chaudement recommandé par un de mes amis qui le considère comme un film culte et voyant qu'il passait à la télé, j'ai regardé ce film de Klapisch. Je n'ai pas du me forcer beaucoup puisqu'en général j'aime assez ce réalisateur. Première réaction à chaud, Quel tronche il avait Romain Duris à l'époque ! Deuxième réaction, l'époque est bien rendue, ça sent le vécu ! Ma réaction finale reste... Lire l'avis à propos de Le Péril jeune

1
Avatar Kabuto
6
Kabuto ·

Quand mes parents étaient jeunes...

...Ils ont dû faire les mêmes trucs que dans le "péril jeune". Film choral, comme le seront plus tard "l'auberge espagnole" et "les poupées russes", le péril jeune brosse le portrait de la génération qui a passé son bac en 1975. Les débuts de la crise pétrolière, mai 68 encore bien présent dans les esprits, pas de sida et pas de chômage, et des jeunes qui ne savent pas quoi foutre de leur... Lire l'avis à propos de Le Péril jeune

Avatar Minostel
7
Minostel ·

Critique de Le Péril jeune par Marcel Kunwu

Premier film de Klapisch, qui occupe, peu ou prou, une place singulière dans le cinéma français. Travaillé par une énergie juvénile et défait de toute préoccupation sérieusement formelle, une bulle d'air inoffensive. Lire l'avis à propos de Le Péril jeune

Avatar Marcel Kunwu
5
Marcel Kunwu ·

Critique de Le Péril jeune par Patrick Fillinger

C'est toujours un plaisir de se remémorer l'ensemble des souvenirs de ses années lycée. Et même si je n'étais pas aussi perturbé que ces cinq là à l'époque, j'aime l'atmosphère et l'harmonie que dégage ce film, au travers de ce groupe de potes. Klapisch + Duris = Amour pour Toujours Sans Divorce. Definitely. Lire l'avis à propos de Le Péril jeune

Avatar Patrick Fillinger
8
Patrick Fillinger ·

Critique de Le Péril jeune par fitzdim

Un film à voir; d'autant plus appréciable si on le découvre pendant ses propres années lycée. Une des grandes forces de ce film consiste à se conformer à des clichés tout en les rendant très évocateurs et pertinent. Un très grand humour et des dialogues qu'on a envie de retenir. Lire la critique de Le Péril jeune

Avatar fitzdim
8
fitzdim ·

Critique de Le Péril jeune par cocodemonta

Si ce film ne vous donne pas envie de vivre les années 70, de prendre votre guitare, de tomber amoureux, de repasser votre BAC, de vous laisser pousser les cheveux ou tout simplement de dire merde au système dans lequel on vit, alors, vous n'êtes pas normal!!! Lire l'avis à propos de Le Péril jeune

Avatar cocodemonta
9
cocodemonta ·

Critique de Le Péril jeune par Cinemaniaque

Peut-etre le seul film de Klapisch a sauver : un bon casting, une vraie histoire (avec les memes ingredients Zidi a fait les Sous-doues, c'est dire !) et (pour une fois) une vraie sincerite. Premier essai, premiere reussite. Et pour moi a ce jour la seule de ce que j'ai vu. Lire la critique de Le Péril jeune

Avatar Cinemaniaque
7
Cinemaniaque ·

Le péril con

Les années bahut ouais ouais ouais mais pas à Sarcelles, Saint-Denis ou Stains, non un bahut bien propret avec des petits cons dedans bien sous tout rapport si, si, qui vont à la manif' pour sécher (700 000 chômeurs... pffiou !) et vont au bistrot se taper des parties de flipper. La belle jeunesse donc, presque un documentaire pour mesurer le chemin dégringolé depuis lors même si, immuable à... Lire la critique de Le Péril jeune

1
Avatar Broyax
3
Broyax ·

Critique de Le Péril jeune par Caine78

Film retracant avec sensibilité et justesse la jeunesse de toute une époque, il est peu dire que ce "Péril jeune" se fait des plus plaisants à regarder. C'est notamment la première partie de l'oeuvre qui s'avère être un véritable régal, que ce soit au niveau des dialogues absolument jubilatoires que les rapports souvent cocasses entre les différents protagonistes, tous formidablement joués... Lire la critique de Le Péril jeune

1
Avatar Caine78
7
Caine78 ·