Course aux souvenirs

Avis sur Le Péril jeune

Avatar mmm67
Critique publiée par le

On entre dans le Péril Jeune en coup de vent. Dans la course un peu folle de lycéens pleins de vie, sur un rythme de boogie entrainant. Le ton du film est donné : c'est celui du mouvement.
Au fil des conversations qui se renouent, la valse des souvenirs se confond avec celle de la vie. Les regards se rallument, des secrets se libèrent.
Cédric Klapisch a eu la main heureuse en choisissant ses interprètes, devenus emblématiques de leur génération : Romain Duris, Vincent Elbaz, Elodie Bouchez, Hélène de Fougerolles…
Film générationnel, film de « jeunes » sur la jeunesse, Cédric Klapish a réussi avec le Péril Jeune a faire un « teenage movie » au meilleur sens du terme, chose rare dans le cinéma français.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 93 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de mmm67 Le Péril jeune