Holy land.

Avis sur Le Petit Dinosaure et la Vallée des merveilles

Avatar Boubakar
Critique publiée par le

Décidément, après Fievel, le thème de la terre promise obsédait Don Bluth. Car dans cette quête pour trouver la grande vallée, monde idéal où les dinosaures vivent heureux et pouvant manger à leur faim, on ne trouve pas moins que le thème de la terre promise énoncée dans les écrits religieux, avec Moïse à leur tête.

Le héros s'appelle Petit-Pied, un apatosaure qui perd sa mère après un combat contre un tyrannosaure, nommé ici Dent Tranchante, et va être accompagné de quatre amis, d'espèces différents, pour trouver cette grande vallée qui lui permettra de survivre. Mais il y a pas mal d'embûches pour y arriver et Dent Tranchante est toujours dans le coin.
Tout comme Fievel, j'ai été surpris par le ton assez sombre qui peut y régner, car nous sommes dans la Préhistoire, il y a des tremblements de terre, des coulées de lave, d'autres dinos qui veulent manger les cinq amis, mais c'est surtout que c'est très bien rythmé, avec parfois une voix off qui raconte le périple, le tout avec l'excellente musique de James Horner.
Les noms des dinosaures sont amusants, car ils donnent des noms aux espèces, comme Volant pour Ptéranodon, le Tricératops qui est une Trois-Cornes, le Stégosaure une Queue à Pointes et ainsi de suite.

Notons aussi l'absence de chansons, excepté au générique de fin, et une durée assez courte même pour un dessin animé, 1h08, mais ça reste un excellent film, au fond assez familial mais qui évite de prendre les spectateurs pour des idiots. Le succès sera tel que pas moins de treize (!) suites seront produites pour le marché de la vidéo.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 260 fois
3 apprécient

Autres actions de Boubakar Le Petit Dinosaure et la Vallée des merveilles