Une chouette surprise !

Avis sur Le Petit Nicolas

Avatar Alfred Tordu
Critique publiée par le

Le cinéma français adore piller son patrimoine littéraire jeunesse national, pour le meilleur mais surtout pour le pire. Tintin, Astérix, Lucky Luke, Les Dalton, Iznogoud, L’Élève Ducobu, Les Schtroumpfs (co-produit chez Hollywood), Boule & Bill, Les Profs...Tous se sont soldés par des échecs cuisants de médiocrité, à un point tel qu'aujourd'hui, toute adaptation de ce genre pointant le bout de son nez est immédiatement considérée comme une grosse daube avant même d'être sortit en salle. Et c'est à cause de ça que notre pauvre petit écolier fut injustement mis dans le même panier. Pourtant Le Petit Nicolas est un putain de bon film qui se démarque sans problème du tas de merde dans lequel on l'a un peu trop rapidement expédié.

Alors je le reconnais sur le papier ce film avait tout pour n'être qu'une bousasse de plus. Déjà quand tu sait que Anne Goscinny, la fille du regretté René a déjà donné son accord pour tous les précédents projets sans le moindre regret, tu te dis que l'héritage de son père est entre les mains du diable. Ajouté à cela la présence du réalisateur d'Astérix au service de sa majesté ainsi que la participation de Kad Merad et Valérie Lemercier dans les rôles principaux et il n'en faut pas plus pour que le fan de Goscinny que je suis, déjà témoins de 5 viols cinématographiques n'aille pas voir cette nouvelle adaptation.

Et pourtant le film est une chouette réussite, remplie de qualités et de bonnes intentions. En fait, Laurent Tirard essaye de se mettre dans la poche 2 sortes de publics. Les fans hardcore du Petit Nicolas et ceux qui ont grandit dans les années 50-60 et qui apprécieront de retomber en enfance grâce à ce merveilleux bain de nostalgie qui leur est offert. Après, il va s'en dire que les livres étant centrés sur l'enfance, ces chers petites têtes blondes peuvent également s'y reconnaître et prendre autant de plaisir que leurs (grand-)parents, mais se ne sont clairement pas les cibles privilégiées par le réalisateur. Les aventures entourant notre héros se déroule dans une époque très précise et en fait constamment référence, c'est pourquoi même si les bouquins comme le film sont universels, il est peut-être bien nécessaire d'avoir connu cette douce période pour adhéré pleinement à l'univers.

Mais le fan du Petit Nicolas n'est pas non plus en reste. Rien que ce sublime générique reprenant de nombreux dessins originaux suffit à me faire verser une petite larme de joie. Les scénaristes ont parfaitement compris ce qui faisait le succès des recueils et ont décidés de rester le plus fidèle possible. De ce fait rien n'est vraiment original dans ce scénario, ils se sont simplement contentés d'assembler des gags où des mini-histoires piquées ça et là un peu partout afin d'en faire une histoire cohérente qui n'avais jamais été faite. On pourrait du coup reprocher à Tirard et son pote de s'être montrés extrêmement paresseux, tant les gags sont parfois copiés-collés à la ligne près. Ils ne se sont même pas occupés de réécrire les dialogues, déléguant la tache au génial Alain Chabat, comme si ils sentaient que le fait de l'insérer dans l'équipe contribuerait à rendre le film meilleur, même si entre nous le gars n'a pas fait un travail si inoubliable que ça. Mais tous cela n'a guère d'importance. Celui qui n'a jamais lu un seul livre du Petit Nicolas n'y verra que du feu et celui qui les a tous lu appréciera de voir ses gags préférés sur grand écran, de constater à quel point tout cela s'assemble parfaitement pour créer une vraie histoire cohérente et se régalera devant les nombreuses références disséminées un peu partout dans le récit.

Cependant malgré un bon scénario, le film n'aurait pas pu marcher avec un mauvais casting devant la caméra. Heureusement, les acteurs ont tous étés très biens choisis. Certes Merad et Lemercier peuvent parfois se montrer agaçants mais rien de foncièrement dérangeant. Par contre en ce qui concerne les autres acteurs ce n'est que du bonheur. Chacun colle parfaitement au rôle qu'il doit effectuer, ni plus, ni moins. Le seul s'autorisant à s'approprié son personnage c'est François Damiens. Et comme sa performance sublime la personnalité de Mr Blédur je n'ai rien à lui reprocher.

Mais là où le casting fus le plus réussit c'est au niveau des enfants. Le Petit Nicolas est....parfait. Initialement c'est un personnage normal et passif, il n'a pas une personnalité très forte et se contente juste d'être le narrateur et le principal spectateur de ses aventures. Ce n'est pas lui qui fait vivre l'action ou qui provoque le rire mais bel et bien les personnages composant son entourage. C'est exactement comme ça qu'il est représenté dans le film.
Ses copains ayant une personnalité plus marquée, il suffisait simplement de trouver les bons garnements adéquats et le tour était joué. Tout le monde effectue une prestation tout à fait juste et naturelle, les meilleurs restants naturellement Agnant et Clotaire.

Enfin un mot sur cette sublime BO qui accompagne l'oeuvre du début à la fin. Voir aussi peu de considération pour une OST aussi extraordinaire même de la part des fanatiques de la musique cinématographique comme Taguzu ou Cpatain Chicken ça me sidère. Certes c'est par moment un peu répétitif, Klaus Badelt (qui est aussi le compositeur de Pirates des Caraïbes 1) aime à reprendre un même accord pour le retravailler différemment. Certains trouveront qu'à force on a l'impression d'entendre toujours la même mélodie mais à cela je répond que d'une ça n'en fait pas une mauvaise musique et que les variations sont tellement riches, belles et approfondies, tellement en accord avec l'ambiance du film et si représentatives des situations illustrées que je ne vois franchement pas comment on pourrait rester de marbre face à un tel délice auditif.

Cependant, pour une raison que je n'arrive toujours pas à clairement déterminée, Le Petit Nicolas malgré son succès en salle a reçut des critiques plus que mitigées, autant au niveau de la presse que du public. Sur SC en tous cas, tout le monde s'accorde à dire que le film est raté. De ce fait non seulement le film s'est fait snober aux césars mais en plus il est lui aussi entré dans la catégorie des mauvaises adaptations d'oeuvre littéraires pour la jeunesse au même titre que Les Profs ou Boule & Bill. Et ça c'est quelque chose que je n’accepte pas.

Que vous n'aimiez pas Le Petit Nicolas c'est une chose, mais mettre 3 au film pour ensuite mettre 8 aux livres et clamer haut et fort que les scénaristes ont encore chié sur le cadavre du pauvre René c'est faire preuve d'une hypocrisie sans nom. Le Petit Nicolas ce n'est rien d'autre que ce que vous avez vu au cinéma, un portrait de l'enfance dans les années 60, où l'on se moque de l'absurdité du monde des adultes et de celui des enfants. Certes c'est parfois satirique à souhait comme tout bon Goscinny qui se respecte, mais ça reste quand même une oeuvre assez simple et gentillette. Et si vous aimiez réellement les histoires d'origine, il est impossible que vous ne puissiez pas ne serais qu'apprécier cette adaptation.

Je ne manquerais pas de faire aussi un petit retour sur le second volet quand je l'aurais vu. Je ne sais pas trop quoi en attendre mais comme les gens ont l'air de dire que c'est de la merde tout en lui reprochant exactement la même chose que pour le premier, j'aurais tendance à parier que j'assisterais peut-être là aussi à un bon film.

Edit du 28/06/2015 : J'ai vu la suite et comment dire....C'EST DE LA MERDE !!! http://www.senscritique.com/film/Les_Vacances_du_Petit_Nicolas/critique/30694441

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 808 fois
2 apprécient · 6 n'apprécient pas

Alfred Tordu a ajouté ce film à 4 listes Le Petit Nicolas

Autres actions de Alfred Tordu Le Petit Nicolas