👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Je ne peux pas prétendre avoir aimé ce film.
Pourtant, j'aime beaucoup l'œuvre de Saint-Exupéry, dont j'admire la poésie, l'humour, l'intelligence, la profondeur ; mais je n'ai rien retrouvé qui soit dans la lignée de Saint-Exupéry dans ce film ( Je tiens à préciser que je ne suis pas un puriste, qui aime retrouver dans un film chaque réplique ( ou presque ) de l'œuvre originale à la virgule près ; car être fidèle, ce n'est pas reproduire l'œuvre de l'auteur, c'est reproduire l'esprit de son œuvre, ce qui fait son intérêt ).
A vrai dire, chose rare, je n'ai même pas fini de le regarder ; car, au bout d'une bonne heure, marquée par l'ennui à tous points de vue, j'ai cru ne pas devoir le finir.
J'ai trouvé la forme plastique artificielle, très éloignée de la poésie et de la simplicité affichée par l'auteur de "Terre des hommes".
J'ai été également déçu par l'histoire, plutôt simpliste et niaise, contant les joies de l'existence et le bonheur de façon à mon avis très simpliste.
En outre, je n'ai pas aimé les personnages. Dans l'œuvre de Saint-Exupéry, tous les personnages symbolisaient un concept philosophique ; tout en étant pourtant vivants à leur manière, crédibles même. Ici, nous avons des personnages caricaturaux et dépourvus, à mes yeux, de tout intérêt.
Je n'ai pas retrouvé la poésie qu'il y a dans l'œuvre de l'auteur de "Courrier sud". Chez Antoine de Saint-Exupéry, tout contribue à la poésie : les personnages, les répliques, l'histoire même, etc.
Or, en raison de la forme plastique, en raison de la banalité du film, en raison de l'histoire, de la pensée qui est à l'œuvre, le caractère onirique et poétique a manqué à mon visionnage.

Le Petit Prince
cloneweb
7

Dessine moi un mouton

Paru en 1943, Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry est considéré comme un chef d’œuvre de la littérature qui cache sous l’apparence d’un conte pour enfants une allégorie de la vie. Adulé par...

Lire la critique

il y a 7 ans

25 j'aime

Le Petit Prince
E-Stark
8

Grandir pour mieux se souvenir.

Difficile d'adapter un roman comme Le Petit Prince, d'autant plus quand il s'agit de le porter à l'écran pour un public majoritairement composé d'enfants. Car une chose est sûre avec cette histoire...

Lire la critique

il y a 7 ans

25 j'aime

6

Le Petit Prince
Naël_Malassagne
4

Rose commune

Ne pas se limiter à l’histoire du livre était un pari audacieux, en faire un simple support une erreur regrettable. Comme si le spectateur n’était pas assez intelligent et sensible pour apprécier...

Lire la critique

il y a 7 ans

23 j'aime

Rogue One - A Star Wars Story
GCdr56
8

Gareth Edwards, l'Elu ?

L'un des faits les plus problématiques, parmi les conséquences du rachat de Lucasfilm-et de la franchise Star wars, par Disney-, mis à part la volonté claire de tirer massivement des profits...

Lire la critique

il y a 2 ans

2 j'aime

Ubik
GCdr56
6
Ubik

Peut mieux faire

"Ubik" se classe dans la catégorie des romans expérimentaux de science-fiction. Philip K. Dick y montre une réalité qui se disloque et qui perd toute sa cohérence. Il s'agit d'une idée a priori...

Lire la critique

il y a 3 ans

2 j'aime

Jurassic Park
GCdr56
7

Critique de Jurassic Park par GCdr56

C'est parfois difficile de critiquer des oeuvres, appartenant à une période bien particulière, antérieure, et qui parfois n'ont peut-être plus le même retentissement après la fin de cette période...

Lire la critique

il y a 12 mois

1 j'aime