l'arroseur(se) arrosé(e)

Avis sur Le Phallus et le Néant

Avatar francois59
Critique publiée par le

Ces gros bouffis de psychanalystes se sont fait piégés comme des lapins de 6 semaines par une jeunette fûtée, emportés sans doute par leurs pulsions narcissiques . Un comble à mourir de rire, qui vaut déjà le film.
Ayant accepté de se lâcher devant une caméra après avoir signé un renoncement à leur droit à l'image ces malheureux se sont livrés pieds et poings liés à une féministe sans scrupule ni honnêteté intellectuelle. Désopilant.
Donc le film vaut déjà par ce rendu d'une escroquerie journalistique.
Mais il vaut plus encore par les postures verbales filmées à foison sur un sujet ambigu à souhait: La place du sexe féminin. Et là c'est délire intellectuel ! Les bouffis avec une belle cohérence d'ailleurs rapportent leurs points de vue passionnants sans se rendre compte que la sauvage les mène par le bout du nez et va à coup de ciseaux dans les rushs leur tailler un costume d'enfer.
Remercions là quand même au passage de nous offrir cette collection unique de réponses passionnantes sur un sujet qui nous concerne tous au plus haut point. C'est tellement riche qu'on n'en redemanderait bien .
L'angle de vue des psychanalystes sur le sujet du sexe est très fécond même si ce n'est qu'un angle et qu' il en existe bien d'autres. A quand un film sur les rapports du capitalisme avec le féminisme par exemple ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 165 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de francois59 Le Phallus et le Néant