Affiche Le Poirier sauvage

Critiques de Le Poirier sauvage

Film de (2018)

L'évidente évidence.

Nuri Bilge Ceylan est le cinéaste des fantômes. Et dans « Le Poirier Sauvage » règne forcément un fantôme, celui du précédent film du réalisateur : « Winter Sleep », avec lequel il a remporté, en 2014, une Palme d’Or des plus incontournables. Et l’ombre de ce dernier n’a de cesse de planer sur « Le Poirier Sauvage ». D’ailleurs, la première chose nous interpellant au sein de cette œuvre,... Lire la critique de Le Poirier sauvage

8
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
7
Kiwiwayne Kiwinson ·

Critique de Le Poirier sauvage par cerisegivree

Sinan a terminé ses études, retourne dans sa région, repart de temps en temps, revient toujours, se balade, observe, critique, provoque, discute, se dispute, blesse parfois, ironise, rêve. Il se cherche un avenir plus signifiant que les habitants de sa région, et surtout, plus reluisant que son père, qu'il regarde avec la sévérité de la jeunesse délestée de ses illusions d'enfant, irrité par... Lire l'avis à propos de Le Poirier sauvage

3
Avatar cerisegivree
8
cerisegivree ·

Pas très sauvage, justement !

En sortant du Poirier Sauvage, je me suis fait cette réflexion : non, le cinéma, par essence, n’est pas fait pour « exposer » des idées. S’il en véhicule, il doit le faire par les moyens du cinéma : la lumière, le cadrage, les couleurs, le son, le montage... Les longues conversations philosophiques ne se justifient, selon moi, au cinéma, que si elles sont sublimées par les... Lire l'avis à propos de Le Poirier sauvage

4
Avatar Jduvi
7
Jduvi ·

Ceylan notre philosophe du cinéma.

Là encore -après le suuubblimme “Winter sleep”- Nuri Bilge Ceylan nous livre une oeuvre foisonnante, multiple et enrichissante, puisqu’elle est faite de générosité. Sinan a terminé ses études brillamment, il rentre au village, rempli du fol espoir de publier son livre “Le poirier sauvage”. Las, son père est un inconséquent incurable, sa mère vaillante, résiste encore, jusqu’à quand ?... Lire la critique de Le Poirier sauvage

3 1
Avatar cinevu
8
cinevu ·

Roman fleuve

Nuri Bilge Ceylan fait partie sans aucun doute des plus grands romanciers philosophes de son temps, ayant finalement opté pour le cinéma: Dostoïevski, Tchekhov, Nietzsche, Camus (et bien d'autres certainement), conviés dans son œuvre où l'art du récit élevé à un très haut niveau tient une place fondamentale, viennent l'accompagner le long de ce chemin narratif et réflexif, témoignant ainsi... Lire la critique de Le Poirier sauvage

2
Avatar Marlon_B
8
Marlon_B ·

Critique de Le Poirier sauvage par pilyen

Attention, " Le Poirier Sauvage" est un grand film dans beaucoup de sens du terme. Grand tout d'abord par sa longueur. 3h08 ça pose son cinéaste ! Le format peut rebuter, surtout qu'aucun véhicule ne vole là-dedans ( pensez, on voit plein de R12 !), juste quelques mouettes lors de courtes scènes de bord de mer et qu'aucun combat ne vient donner du punch au film ( je mens, il y a bien à un... Lire l'avis à propos de Le Poirier sauvage

2
Avatar pilyen
8
pilyen ·

Dettes de famille

Nuri Bilge Ceylan est revenu bredouille du dernier Festival de Cannes, une première pour le cinéaste turc, palmé notamment en 2014 pour Winter Sleep. Et pourtant, Le poirier sauvage est bien meilleur que son prédécesseur sur bien des plans. Par son accessibilité, tout d'abord, car le film malgré sa durée habituelle pour Ceylan (plus de 3 heures) est moins contemplatif et, au contraire, frise... Lire l'avis à propos de Le Poirier sauvage

2
Avatar 6nezfil
8
6nezfil ·

Critique de Le Poirier sauvage par Ygor Parizel

Les cinéphiles attendent toujours avec une certaine impatience de voir le nouveau Bilge Ceylan. Et pour ma part, il s'agit certainement d'un de ses meilleurs crus pourtant le scénario paraît plutôt banal avec le retour d'un étudiant dans sa région natale après des études réussies ou il retrouve sa famille et en particulier son père addicte aux jeux. Mais le texte est tellement prenant qu'on... Lire la critique de Le Poirier sauvage

Avatar Ygor Parizel
9
Ygor Parizel ·

Que de temps perdu dans uen intrigue sans enjeux

Après le magnifique Winter Sleep que j'avais vu deux fois (et que j'ai encore envie de voir tant il est juste, subtil et sensible), c'est tout naturellement que j'ai acheté Le Poirier Sauvage au titre et au sujet qui cadrent tout à fait avec mes goûts ; en fait, c'est aussi un des rares films que j'ai acheté pour son réalisateur (d'habitude, j'évalue chaque film individuellement de manière... Lire la critique de Le Poirier sauvage

1
Avatar Foulcher
7
Foulcher ·

Critique de Le Poirier sauvage par renardquif

c'est pas si mauvais mais c'est un peu "lent", et au fond pas c'est pas très intéressant tout ça, je ne comprends pas pourquoi le film fait 3h alors que déjà le réalisateur a du mal à gérer les 20-25 premières minutes que j'ai regardé c'est la même chose que la palme d'or, dans le fond... il est certain que ça aurait pu être pas mal sur seulement 1h 30... c'est un peu faux aussi ça ne... Lire la critique de Le Poirier sauvage

Avatar renardquif
3
renardquif ·