Affiche Le Poison

Critiques de Le Poison

Film de (1945)

Room In New York

Tu entres dans ce Wilder par la fenêtre entrouverte, subrepticement, comme dans une toile de Hopper. Invité malvenu, indiscret, tu te glisses dans la valise de cet écrivain alcoolique et tu prends part à son cauchemar. Tu visites les bars de la 3ème avenue, tu traînes désespérément de boulevards en ruelles en quête de la flasque qui te sauvera de la folie, de cette mort cérébrale qui t’attend au... Lire l'avis à propos de Le Poison

37 8
Avatar -IgoR-
8
-IgoR- ·

Le choix

Avant tout l'interprétation époustouflante de Ray Milland dans ce personnage d'écrivain en mal d'inspiration, qui l'espace d'un week-end où il s'est arrangé pour rester seul, va se retrouver, désespéré mais impuissant, face à ses démons, refusant l'aide de celle qui l'aime : Jane Wyman, émouvante Helen qui s'obstine à sauver l'amour de sa vie. Des scènes noires d'un réalisme terrible, comme... Lire la critique de Le Poison

61 14
Avatar Aurea
8
Aurea ·

L'Ivresse des Sentiments

Je ne suis pas un buveur, je suis un ivrogne. Le Poison, ou The Lost Week End, signé Billy Wilder fait partie de ses deux films à avoir été palme d’or et meilleur film aux oscars, alors que l'on y suit la déchéance de Don qui, malgré l’aide depuis six années de son frère et de sa petite amie, est alcoolique. C’est une véritable... Lire la critique de Le Poison

15 6
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·

Un amour, une passion... Détestable.

La bouteille de Whisky a trouvé sa dernière cachette, celle que l'on ne pourrait deviner tellement elle est farfelue : pendue sur une ficelle d'un balcon d'appartement... Pas dans la litière du chat ou dans la cuve à toilette, non, non... Chapeau Mr Wilder, vous plantez le décor, vous avez tout compris et osez moins de quinze années après la fin de la prohibition être le premier à... Lire l'avis à propos de Le Poison

15 8
Avatar chinaskibuk
9
chinaskibuk ·

Jusqu'à la lie

Un très bon Billy Wilder. Peu de films dans l'histoire du cinéma traite aussi frontalement des ravages de l'alcoolisme. Est-ce pour cette raison qu'il reste une référence en la matière ? Auréolé de plusieurs prix prestigieux mérités (Oscars, Festival de Cannes), le film étonne par sa fluidité et sa modernité, 70 ans après sa sortie. Mon seul bémol, avec le happy-end, reste une bande... Lire la critique de Le Poison

11 2
Avatar Guillaume Rouleau
8
Guillaume Rouleau ·

Requiem For A Dream? Beurk...

Le "film coup de poing", comme on dit, est un concept plus vieux qu'on pourrait le penser! Il suffit de voir ce film de Billy Wilder pour s'en convaincre, dressant un portrait particulièrement sinistre de l'alcoolisme, sujet assez mal considéré à l'époque - ce qui n'a pas manqué de faire la controverse à la sortie du film, qui aurait même failli ne jamais voir le jour. The Lost Weekend (oubliez... Lire l'avis à propos de Le Poison

16 2
Avatar OlivierBottin
8
OlivierBottin ·

Itinéraire d’un alcoolique

Le Poison est diffusé pour la première fois en 1945, soit douze ans après la fin de la prohibition aux États-Unis. L’alcoolisme continue pourtant de préoccuper les pouvoirs publics et les organisations conservatrices, même si la consommation moyenne des Américains croîtra encore dans les décennies suivantes. Billy Wilder cristallise les enjeux sociaux et sanitaires de cette accoutumance dans... Lire la critique de Le Poison

16 5
Avatar Cultural Mind
7
Cultural Mind ·

Delirium Tremens

Eh ben ! C'était pas mal, pas mal du tout ! Je ne reviendrai pas sur la fin qui est assez nulle tout le monde en conviendra et je pense que ce n'est pas lié au type de fin choisie mais bien au traitement de cette fin, on aurait pu faire ça de manière quelque peu plus subtile. Enfin tout le film n'est guère subtil, c'est un film sur l'alcoolisme qui va vraiment au fond des choses et qui... Lire la critique de Le Poison

9 6
Avatar Moizi
8
Moizi ·

Le poison (1945)

Ce film en noir et blanc raconte une poignante descente aux enfers. Don est un écrivain qui n'a jamais vraiment réussi à écrire de livre. C'est son frère qui l'entretient. Il est devenu dépendant à un "poison", il essaye de s'en sortir mais les rechutes se succèdent les unes aux autres. Il est également plus ou moins fiancé avec une jeune femme qui l'aide réellement et qui voudrait l'aider à... Lire l'avis à propos de Le Poison

8
Avatar greenwich
10
greenwich ·

L'alcool ou l'aspirine de l'âme

Le Poison raconte l'histoire de l'abstinence alcoolique de Don Birnam, abstinence qui ne dure d'ailleurs que très peu de temps. La force de ce film vient malheureusement de sa modernité. Malgré plus d'un demi-siècle, les règles n'ont pas changées. La lutte schizophrénique de Don est bouleversante. Le film parvient à nous faire aimer un poivrot invétéré qui est prêt aux pires saloperies pour... Lire la critique de Le Poison

7 1
Avatar Trilaw
10
Trilaw ·