Affiche Le Pont

Critiques de Le Pont

Film de (1959)

  • 1
  • 2

L'héroïsme vain, la mort pour rien

On ne compte plus les films abordant le sujet, parlant de la guerre comme de la folie ultime et de ces Hommes envoyés au casse-pipe pour des intérêts dérisoires, pour des idéaux creux, pour du vent, pour rien... On en parle tellement que les mots en viennent à être galvaudé, vidés de toute substance, apportant un semblant de confusion à un genre où le nanar dispute au film finement élaboré... Lire la critique de Le Pont

17 3
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

Des héros sans importance.

A la fin de la seconde guerre mondiale, pendant la débâcle de l'armée allemande, une poignée de lycéens enrôlés sont livrés à eux-mêmes dans une mission absurde. Ce film a petit budget souffre d'une réalisation sans éclat. Dommage car le scénario est remarquable. Il montre la cruauté et l'absurdité de la guerre et surpasse avec simplicité celui de "Il faut sauver le soldat Ryan", sur le même... Lire l'avis à propos de Le Pont

8 2
Avatar -Marc-
7
-Marc- ·

Requiem pour un pont.

S'il y a bien quelque chose de magique dans le cinéma, c'est qu'on peut se dire qu'il y a toujours une pépite à dénicher, un film plus obscur, plus rare, dont on n'avait pas la connaissance, et qui est en fin de compte un choc. C'est le cas de ce Pont, le fait de gloire de Bernhard Wicki, réalisateur allemand connu pour avoir réalisé les scènes impliquant les soldats nazis dans Le jour le... Lire l'avis à propos de Le Pont

3
Avatar Boubakar
9
Boubakar ·

Une oeuvre de guerre ou d'horreur, les deux en fait...!!!

Un film qui se concentre sur un aspect méconnu et tragique de la fin de la Seconde Guerre Mondiale, celui du sacrifice de jeunes gens juste pour que le IIIe Reich, qui aurait dû durer mille ans, se maintienne en vie encore pendant quelques jours. Un sujet "idéal" pour définir ce qu'est l'absurdité de la guerre, amplifié par un final d'une ironie férocement cruelle. Le réalisateur prend (un... Lire la critique de Le Pont

9
Avatar Plume231
7
Plume231 ·

Die Brucke (1959)

Il s'agit d'un film de guerre en noir en blanc. Le scénario s'inspire d'un fait réel. On est en avril 1945 en Allemagne alors qu'il n'y a plus aucun espoir de victoire, l'armée allemande en est consciente. La première partie du film prend le temps de présenter les personnages : des lycéens de 16 ans qui rêve de s'engager pour défendre leur pays; Cette partie du film nous montre aussi l'état... Lire l'avis à propos de Le Pont

4 2
Avatar greenwich
9
greenwich ·

L'héroïsme sans importance

Film terrible de Bernard Wicki que j'ai pu voir à plusieurs reprises à la télévision ou dans un ciné-club. Je viens enfin de trouver le DVD. Terrible car on y voit un peuple, dans les tous derniers jours de la guerre puisque ça se passe en avril 45, sacrifier en vain sa jeunesse. Cette jeunesse ayant été lourdement conditionnée par plusieurs années d'embrigadement à l'école, dans les... Lire l'avis à propos de Le Pont

1
Avatar JeanG55
9
JeanG55 ·

Critique de Le Pont par JP Koukappi

J'ai plus de mal à trouver des arguments quand j'ai aimé que quand je n'ai pas aimé, comme pas mal de gens jpense, et vu que là j'ai adoré, ça va surement être encore plus dur, mais jvais essayer. C'est un film de bientôt 60 ans, qui pourtant, a largement réussi à m'émouvoir. La 1ère partie, bien que longue, est très instructive vis-à-vis de la vie des civils allemands à l'époque, de... Lire la critique de Le Pont

4
Avatar JP Koukappi
9
JP Koukappi ·

À qui la faute de la déshumanisation ?

Les films nés de blessures sont souvent les plus mûrs, et celle qui se tient dans l'ombre du Pont est double. Film de guerre apparu dans une Allemagne encore démilitarisée (les tanks qu'on y aperçoit étaient en fait en bois), Le Pont est bien sûr une rétrospective pleine de regret sur l'époque où la nation allemande se donnait les moyens d'être un monstre de guerre, mais la vision qu'il donne... Lire l'avis à propos de Le Pont

Avatar Eowyn Cwper
7
Eowyn Cwper ·

Folies guerrières

Une œuvre tragédie. Des enfants sacrifiés dans une cause perdue où la notion de patrie ne résonne plus que dans le cœur d’un dictateur en pleine démence. Des chefs militaires désabusés qui répètent des rengaines patriotiques sans conviction. Des familles épuisées par cinq ans d’inquiétude et de rationnement. Un professeur lucide dont le geste héroïque est annulé par un malentendu ridicule.... Lire la critique de Le Pont

Avatar Elg
9
Elg ·

Dommage que ce film soit oublié...

Un film de guerre allemand antimilitariste qui a eu son petit succès à l'époque, on comprend pourquoi ! Il reste aujourd'hui intéressant malgré une introduction sans doute nécessaire mais qui devient un peu lassante. La partie centrale est la plus surprenante avec le sergent qui se fait descendre par erreur, puis l'armée en déroute et son cortège d'éclopés. La troisième partie est la plus... Lire l'avis à propos de Le Pont

Avatar estonius
7
estonius ·
  • 1
  • 2