Affiche Le Pont des espions

Critiques de Le Pont des espions

Film de (2015)

Les échecs, ça se joue parfois à trois

Un nom peut parfois suffire à me faire asseoir dans l'un des fauteuils rouges moelleux de ma salle de cinéma préférée. Spielberg, en effet, est l'une des pierres angulaires de ma modeste cinéphilie. C'est d'abord toute ma jeunesse avec un des premiers films que j'ai vus, celui où un extra-terrestre tout ridé m'a tiré mes premières larmes. C'était aussi l'expression de mes premières peurs avec... Lire la critique de Le Pont des espions

49 24
Avatar Behind_the_Mask
8
Behind_the_Mask ·

L’espion qui plaidait.

Les décennies passent et Spielberg, bientôt septuagénaire, doit désormais pleinement assumer sa place de patriarche. Il est loin, le temps des bricolages de génie à la Duel ou Lire la critique de Le Pont des espions

70 5
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

Les hommes de l'ombre.

Depuis son puissant diptyque War of the Worlds / Munich en 2005, parfait exemple d'un cinéma hollywoodien hanté par les démons du 11 septembre, Steven Spielberg ne semblait pas franchement décidé à s'extirper d'un cinéma (très) grand public, entre blockbusters spectaculaires et grosses machines à Oscars. Des oeuvres loin d'être mauvaises (si l'on excepte la... Lire l'avis à propos de Le Pont des espions

39 9
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

"L'échange"

Un Spielberg, c'est un peu comme un Eastwood, c'est à dire, presque toujours une valeur sûre. Clint l'a encore prouvé en ce début d'année avec son génial American Sniper, c'est donc au tour de Steven de "clôturer" 2015 (remarque, clôturer est... Lire la critique de Le Pont des espions

33 6
Avatar Rcan
8
Rcan ·

L'Allemagne déleste

Il y a en fait deux films dans ce Pont des Espions, et le plus réussi des deux n'est pas celui auquel on pourrait penser. La première partie est, de fait, bien mieux qu'une simple mise en place. D'une façon que certains américains ne saisiront peut-être pas de manière immédiate, Spielberg (et avec lui les frères Coen) démontre avec malice que c'est précisément quand on applique avec rigueur... Lire la critique de Le Pont des espions

52 24
Avatar guyness
6
guyness ·

La justice, la sécurité et l'intérêt de la nation

D'abord, il faut dire que ça fait vraiment plaisir de voir Spielberg revenu à un niveau acceptable. Après des années passées à faire du n'importe quoi indigne de son talent, voir un tel film, c'est un régal. Certes, Le Pont des Espions ne sera jamais dans le Top 5 des meilleurs films du cinéaste, mais c'est une belle œuvre, et rien que cela, c'est notable. Le film se divise en deux parties... Lire l'avis à propos de Le Pont des espions

33 5
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·

L'espion qui venait du Droit

Un nouveau film de Steven Spielberg est toujours un évènement en soi. Quand en plus il met en scène Tom Hanks au cœur de l’échiquier de la Guerre Froide sur un scénario des frères Coen, c'est Noël trois semaines avant l'heure! On n'aurait pu rêver plus beau cadeau, plus belle fête. Honnêtement. Aucune liste d'aucun enfant de part le vaste monde n'aurait pu être pleine d'autant d'entrain et... Lire la critique de Le Pont des espions

53 12
Avatar blig
9
blig ·

Deux contre un !!!

L'américain moyen (pas si moyen parce que très talentueux ici dans son domaine professionnelle !) qui face à une situation extraordinaire va être lui-même extraordinaire, un contre deux... Cet américain moyen est un homme juste, qui se bat contre le reste du monde pour ce qui est juste, qui se ressource au besoin dans sa famille... Oui, en résumé, on est bien chez Spielberg,... Lire la critique de Le Pont des espions

22 3
Avatar Plume231
7
Plume231 ·

Un nouveau grand film de Steven Spielberg

Steven Spielberg vous avait manqué depuis son Lincoln (sorti en 2012 aux États-Unis) ? Qu’à cela ne tienne, le réalisateur s’était permis une pause de quelques années afin de choisir ses futurs projets, qu’il souhaite enchaîner à la manière d’un Woody Allen ou bien d’un Clint Eastwood. Ainsi,... Lire l'avis à propos de Le Pont des espions

21
Avatar Sébastien Decocq
8
Sébastien Decocq ·

Mes potes Steven, Tom et Fenzy

J’aime Spielberg depuis septembre 1981, mois de la sortie des Aventuriers de l’arche perdue. C’est mon (bon) oncle d’Amérique. Un gars qui a fait fortune ; trois milliards de dollars ; mais qui sait le faire oublier, ne manque pas de citer ces camarades et déplore le tumulte que suscite son œuvre. Ce... Lire l'avis à propos de Le Pont des espions

26 8
Avatar Step de Boisse
8
Step de Boisse ·