On tourne en rond sans en faire...

Avis sur Le Premier Cercle

Avatar 270345
Critique publiée par le

Laurent Tuel aurait-il voulu défier la quadrature du cercle ?
Ardu en effet d'innover dans le genre peint dans cette aventure : il y a eu tant de pellicules maculées de sang avec ces gangs, ces maffias, ces réglements de compte entre eux qui inondaient nos écrans d'hémoglobine à profusion ...
Côté concurrence, difficile d'égaler cette scène d'avion détourné sur une autoroute (lui) avec Gabin en leader !
Impossible aussi d'oublier ce film où une femme de mafieux traîtresse se laisse aller à l'adultère là où l'honneur de la famille est sacré...
Problématique d'utiliser Jean Reno dans un registre où il semblait avoir atteint auparavant des sommets avec des rôles du l'même genre mais bénéficiant d'un scénario et de dialogues bien plus élaborés....
Bref, ce film avait top la prétention de s'attaquer à tellement bien bien meilleur que lui par le passé.
Circonstance aggravante : ce d'autant qu'on ne sait trop quel démon de la musique a poussé le réalisateur à opter pour une musique (enfin le terme est bien généreux) d'Alain Kremski, et que lerésultat est désespérant... J'ai même cru qu'il s'agissait d'un méfait de Matthieu Chabrol, mais non !
Et pourtant, ce film m'a fait passer un bon moment... Surtout comparativement à certaines séries policières du service public plus...
Au-moins ça bouge, il y a une analyse de moeurs et le casting du maître en la matière (Gérard Moulévrier) fait mouche ! Quels acteurs avec la gueule de l'emploi genre Isaac Sharry devenu producteur-réalisateur, Hélas, comme de coutume, les femmes sont quasi-inexistantes de cette aventure... Les belles carosseries sont ailleurs !
L'Equipe 21 le 16.09.2021

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 8 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de 270345 Le Premier Cercle