The front

Avis sur Le Prête-nom

Avatar simgood
Critique publiée par le

Samedi, y a des chances que j'aille voir Dalton Trumbo. Dans ma tête, je n'ai pas pu m'empêcher de penser aux films traitant du maccarthysme que j'ai pu voir. La plupart m'a déçu.
The Front (le prête nom) sort du lot.
J'étais encore étudiant quand je l'ai vu. A Paris, dans la rue des Ecoles, pas loin de Jussieu, deux cinémas passaient des classiques ou des cycles de film et, pour un tarif abordable, on pouvait occuper le temps libre entre les cours. C'est ainsi que je me suis fait tous les Woody Allen et que je suis tombé sur celui-ci.
J'adore Woody Allen. Et bien qu'il ne l'ait pas réalisé, je m'attendais à un film burlesque. L'affiche avec la tronche du comique nous y invite.
Mais ce film traite du maccartysme sérieusement et il est presque dommage d'y avoir fait jouer Woody Allen (en tous cas de le mettre tellement en avant même s'il joue très bien et qu'il est tout à fait à sa place) car ça a pu nuire à l'image que peuvent s'en faire les spectateurs.
Je n'en dis pas plus, je vous le conseille et pour ceux qui n'aiment pas Woody Allen, oubliez qu'il joue dedans, vous verrez, vous ne le remarquerez même plus.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 360 fois
1 apprécie

Autres actions de simgood Le Prête-nom