👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Pas grand chose à retenir de ce prodige. Décidément, après Imitation Game et Big Eyes, il faut croire que c'est à la mode de faire des films biographiques sans âme.

Le film suit son fil conducteur avec une linéarité exemplaire, soigneusement agrémenté de passages musicaux rock'n'roll irritants au possible.
L'histoire de ce maître des échecs est loin d'être inintéressante mais ce script manque d'une accroche. Est-ce l'histoire d'un homme qui devient fou, d'un homme qui cherche sa mère, est-ce une métaphore cachée (grosse comme une maison) du conflit USA-Russie en pleine guerre froide. Ben c'est un peu tout mais beaucoup de rien au final.

Tobby Maguire lutte férocement pour décrocher sa nomination aux oscars et ça ne fonctionne pas. Son jeu est prévisible et risible dans le pire des cas.

A ne voir que si vous aimez les échecs (le jeu ET les films ratés j'entends).

davidalin96
4
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste 2016 - Vu

il y a 6 ans

8 j'aime

Le Prodige
FuckCinephiles
7
Le Prodige

Critique de Le Prodige par FuckCinephiles

C'est la rentrée et il ne faut pas s'étonner si certaines péloches cherchent (déjà) à s'imposer comme de potentiels favoris à la course aux statuettes, c'est de bonne guerre et tous les ans des...

Lire la critique

il y a 6 ans

16 j'aime

Le Prodige
ThierryDepinsun
3
Le Prodige

Les biopics, exercice lassant

Les biopic et leurs règles insurmontables qui rendent le tout comme un exercice de style à respecter scrupuleusement plutôt qu'une oeuvre personnelle (Milos Forman, tu nous manques). La prétention de...

Lire la critique

il y a 6 ans

12 j'aime

Le Prodige
Black-Night
8
Le Prodige

Critique de Le Prodige par Black-Night

Le Prodige est un très bon film. Un très bon biopic sur la légende américaine Bobby Fischer champion du monde d’échecs. Finalement moi qui n’était pas particulièrement attiré par ce jeu-là, le...

Lire la critique

il y a 6 ans

11 j'aime

Anomalisa
davidalin96
9
Anomalisa

Une anomalie au beau milieu de la banalité

Charlie Kauffman, auteur d'Eternal Sunshine, revient à la réalisation d'un film pour la deuxième fois après Synecdoche New York. Son premier film était d'une complexité et d'un brio absolument hors...

Lire la critique

il y a 6 ans

8 j'aime

Le Prodige
davidalin96
4
Le Prodige

Critique de Le Prodige par davidalin96

Pas grand chose à retenir de ce prodige. Décidément, après Imitation Game et Big Eyes, il faut croire que c'est à la mode de faire des films biographiques sans âme. Le film suit son fil conducteur...

Lire la critique

il y a 6 ans

8 j'aime

La Reine des Neiges
davidalin96
3

entre deux chaises

ENFIN vu! Globalement déçu mais un petit moins que ce que je pensais. Le principal problème de Frozen c'est qu'il sue la banalité par tous les ports tout en, en même temps, semblant vouloir crier un...

Lire la critique

il y a 8 ans

8 j'aime

3