La sorcière de Blair

Avis sur Le Projet Blair Witch

Avatar pi-r
Critique publiée par le (modifiée le )

Passer à côté de ce film est tellement facile. Ma première fois j'ai cru à une blague, m'interrogeant sur comment le film a pu être encensé à ce point, qu'est-ce qui fait peur au juste? etc...

D'autres critiques l'ont dit avant moi, mais il est bon de le répéter, les conditions de visionnage transforment la perception du Projet Blair Witch. Ou comment un film que je voyais pour la troisième fois et dont je connaissais toutes les ficelles m'a rendu parano en allant me coucher.

Je ne vois rien à jeter dans le film, plus dépouillé tu meurs et c'est pour ça que ça marche, retirez un seul élément du film et tout bascule comme un vulgaire château de cartes.

C'est rare un film réussi au point que je n'y vois rien en trop. Et qu'on ne me dise pas que faire simple c'est facile, au contraire, c'est le plus dur. Tous les éléments du film contribuent à installer l'horreur pour qu'elle finisse par imprégner chaque seconde de pellicule : le sujet du documentaire des jeunes, le tournage caméra à l'épaule et la qualité vidéo so 90's, le pitch un peu bateau du trio partant pour un week end camping confiants et plein d'entrain, (interprétés par des acteurs inconnus au bataillon, donc parfaits pour l'illusion amateur), les dialogues ultra réalistes et enfin le travail sur le son qui rend chaque craquement de brindille absolument terrifiant et chaque nuit plus éprouvante que la dernière.

Ce qui me fascine aussi c'est la progression de la relation entre les personnages. Groupe d'amis confiants et blagueurs au début, on est peu à peu témoin de la discorde qui s'installe en situation de détresse, qui s'immisce et rend chaque évènement de plus en plus poignant ("j'ai pas la carte j'vous jure, je pensais que vous l'aviez !") avant de laisser place à l'horreur complète.

Ce film c'est comme une histoire de colo à se raconter avant d'aller se coucher en fait. Ce n'est absolument pas une expérience éprouvante, tout au plus on se blottit contre son camarade, on prend plaisir à écouter, on est un peu déçu du dénouement facile, on finit même par sourire de toute la montagne qu'on s'en était fait. C'est au moment d'éteindre les lumières qu'on se rend compte qu'on est en train d'épier chaque grincement autour de nous et que les frissons gagnent.

Alors on rigole au début, c'est pas sérieux tout ça, jusqu'à ce que la sorcière nous rattrape dans le noir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3385 fois
59 apprécient · 1 n'apprécie pas

pi-r a ajouté ce film à 2 listes Le Projet Blair Witch

Autres actions de pi-r Le Projet Blair Witch