Affiche Le Redoutable

Critiques de Le Redoutable

Film de (2017)

Critique de Le Redoutable par guiyom

Pour apprécier Le Redoutable, il faut certainement avoir une connaissance un peu approfondie de Jean-Luc Godard et de son oeuvre. Car personnellement, même si j'avais de bonnes connaissances sur l'épisode de l'annulation du festival de Cannes en 1968, je n'ai pas su trouver un grand intérêt à suivre cette tranche de vie du réalisateur. J'imagine en plus que les références à la discographie de... Lire la critique de Le Redoutable

1 2
Avatar guiyom
6
guiyom ·

Le Godard et la manière

Un choix intriguant que celui de Michel Hazanavicius de réaliser un biopic sur Jean-Luc Godard, durant la période autour de la sortie de La chinoise (1967) et les "événements" de mai 68. Mais après tout, pourquoi pas. Un autre choix, qui m'effrayait, c'est celui de Louis Garrel, l'acteur mono-expressif du cinéma d'auteur français. J'ai un gros à priori sur le bonhomme et j'avoue qu'il... Lire l'avis à propos de Le Redoutable

1
Avatar gruute
7
gruute ·

Critique de Le Redoutable par ffred

Après le raz de marée The Artist, Michel Hazanavicius m’avait plutôt déçu avec The search. Je ne partais pas très confiant pour ce nouvel opus. Je ne suis pas un grand fan de Louis Garrel et encore moins de Godard. Cela partait d’ailleurs très mal. Je trouvais le jeu des acteurs et les dialogues horripilants et m‘apprêtais à bien m’ennuyer. Mais petit à petit le charme a opéré. En fait, il ne... Lire l'avis à propos de Le Redoutable

1
Avatar ffred
7
ffred ·

La claffe américaine

Hazanavicius, on l’aime quand il se fait plaisir. Et ça tombe bien, parce que son Redoutable ressemble à une grosse récréation farfelue et érudite dans la veine de ce que le cinéaste sait faire de mieux. Sa relecture de Godard est le digne alter ego d’Hubert Bonnisseur de la Bath : un mégalomane séducteur, prétentieux, à l’humour idiot et à la misogynie rampante, qui se tape l’affiche à la... Lire l'avis à propos de Le Redoutable

2 1
Avatar Seb C.
8
Seb C. ·

Critique de Le Redoutable par ouaillenot

Michel Hazanavicius s'affirme avec le Redoutable comme le maître de la dérision cinématographique. Après un OSS 117 un peu facile, qui s'attaque au héros de cinéma le plus caricaturé sans doute, puis The Artist, avec lequel le réalisateur avait remporté le pari de nous servir un film muet grand public, ce n'est ni plus ni moins vers la nouvelle vague que celui-ci se tourne. Ici, les obstacles... Lire la critique de Le Redoutable

1
Avatar ouaillenot
8
ouaillenot ·

Le redoutable – Ainsi va la vie, quand on veut des statuettes…

Il fut un temps où Michel Hazanavicius aimait se lâcher au cinéma. L’art au service de la déconne, la déconne au service du plaisir, le plaisir au service du cinéma et – accessoirement – au service des spectateurs… Et puis il est arrivé une tuile à l’ami Haza… On lui a balancé des statuettes à la figure et depuis plus rien ne va… Maintenant Michel n’est plus le même. Il se dit à présent que... Lire l'avis à propos de Le Redoutable

1
Avatar l'homme grenouille
3
l'homme grenouille ·

Encore un flim qui n'est pas un flim sur le cyclimse

De la Meta, des running gags, des dialogues. Du bleu, du blanc et surtout du rouge (mais aussi d'autre couleurs). Le Redoutable est un "biopic" comic sur une période de la vie de Jean Luc plus ou moins narré par sa compagne de ce temps-là : Anne Wiazemsky Les dialogues font rire et font mouche la bonne partie du temps mais... Lire la critique de Le Redoutable

1
Avatar critikcritikable
6
critikcritikable ·

Le Redoutable

Amusante variation autour du cinéma (et par extension la personnalité) de Jean-Luc Godard. L'exercice pisse pas loin, mais le charme 60's, comme le cache-cache Godard/Hazanavicius (le dernier filme son ainé dans une position inconfortable, incompris et constamment ramené à ses premières succès, soit exactement la position du cadet après le bide de The Search) font une grande... Lire l'avis à propos de Le Redoutable

1
Avatar Seance-sup-0H30
7
Seance-sup-0H30 ·

L'hommage maladroit à Godard

Michel Hazanavicius sait être un bon imitateur de genres, mais a ses limites, comme le prouve Le Redoutable, dans lequel il dresse un portrait détourné de Jean-Luc Godard. C’est peut-être quand il reproduit un style et qu’il le détourne que Michel Hazanavicius excelle le plus. On se souvient de son Grand Détournement (1993), mashup de classiques du cinéma qu’il redoublait avec la... Lire la critique de Le Redoutable

1 1
Avatar Le Blog Du Cinéma
4
Le Blog Du Cinéma ·

La révolution n'est pas un dîner

Depuis La Classe Américaine, Michel Hazanavicius est devenu l’expert incontesté d’un genre cinématographique aussi bien léger que virtuose, que nous qualifierons ici d’ironico-historique. De OSS 117 premier du nom au Redoutable, le réalisateur se joue non seulement de l’histoire de France, mais aussi des codes du... Lire l'avis à propos de Le Redoutable

1
Avatar vincentbornert
8
vincentbornert ·