La conclusion d'une légende hors normes.

Avis sur Le Retour du Jedi

Avatar Casse Bonbon
Critique publiée par le

« Le retour du Jedi » clôture la première trilogie de George Lucas, un final en apothéose, mais pas tout à fait exempt de défauts. Dark Vador est toujours à la recherche de son fils Luke Skylwaker, afin de l’attirer vers le côté obscur de la force, ainsi que le souhaite l’Empereur Palpatine.

Si « L’Empire contre-attaque » faisait l’unanimité, notamment pour ses qualités scénaristiques, le troisième film nous apparait un petit peu comme une redite des deux premiers, tant certains éléments de l’histoire se ressemblent. À commencer par la présence d’une nouvelle étoile noire, l’Étoile de la mort, exactement comme dans le premier film, sauf que cette fois-ci, elle est beaucoup plus aboutie techniquement et visuellement parlant. Peut-être qu'il aurait mieux valu penser à quelque chose de foncièrement différent, notamment dans l'apparence, afin de se démarquer de ce qui avait déjà été raconté. Le schéma narratif dans sa construction se répète une troisième fois. Alors qu’il était question de révéler le lien de parenté entre l’antagoniste et le héros dans le film précédent, c’est au tour de Luke et de Leia d’apprendre qu’ils sont jumeaux (d’où le sentiment de rabâchage). Star Wars semble user un peu trop de révélation-choc tel que « Je suis ton père » et « Je suis ton frère », et ça en devient presque comique. Bref, une fois ce sentiment de tourne en rond passé, on pourra apprécier le véritable intérêt de l’œuvre, celui du dénouement tant attendu, et, clairement, il est réussi.

En ce qui concerne les nouveautés, il y en a une qui a éveillé les passions. Je sais que les Ewoks ont été considérés par certains comme des bisounours n’ayant pas leur place au sein de l’univers Star Wars. En ce qui me concerne, je trouve que la nouveauté est bienvenue, et je pense qu’au contraire, leur existence rend le monde de Star Wars plus crédible. Pourquoi toutes les créatures de l’univers devraient être repoussantes ou impressionnantes ? La logique voudrait qu’il y en ait des plus mignonnes que d’autres. Donc, je n’ai aucun mal avec les Ewoks, et je crois qu’ils ont toutes leurs places dans ce film. Par ailleurs, ils servent l’intrigue et l’action, et ne paraissent pas du tout comme un ajout superflu.

J’ai aimé les effets spéciaux, et les scènes d’actions, notamment la course poursuite dans la forêt d’Endor (très réussis). L’action des premières scènes, avec Jabba le Hutt, est effrénée, et le cadre spatial est dépaysant. C’est un point que j’ai particulièrement apprécié sur tout le film, les environnements nouveaux, et les trouvailles visuelles. Je trouve que c’est là que réside tout l’intérêt de la saga, la découverte de nouveautés (même si malheureusement c’est un aspect qui disparaitra un peu avec la trilogie produite par Disney).

Les personnages sont plus convaincants que jamais. Les rapports entre les uns et les autres se précisent. Une scène particulière a attiré mon attention, celle où Luke dit à Leia qu’elle pourra devenir une Jedi et que ses pouvoirs pourraient se réveiller le jour où elle en aurait besoin. J’avoue que j’avais complètement oublié ce passage. En le redécouvrant, je comprends mieux les choix scénaristiques de la troisième trilogie (que j’avais très mal jugé au départ, mais je garde ça pour une autre critique).

Certains ajouts ultérieurs n’étaient pas nécessaires. Je pense notamment à la séquence des habitants de l'univers en liesse après la défaite de l’Empire. Je trouve que la séquence s’harmonise très mal avec le reste. Peut-être que l’apparition du jeune Anakin parmi les maitres Jedi disparus n’était pas nécessaire non plus. Il aurait mieux valu garder la version antérieure, celle du premier Dark Vador, étant donné que les deux autres apparitions de défunts, Obiwan et Yoda, conservent l’apparence qu’ils avaient juste avant leur mort. Le but était d’apporter plus de cohérence entre les deux premières trilogies, mais c’est l’effet inverse qui se produit ici.

La musique est impeccable, sublime, j’aime tout particulièrement le thème de l’Empereur.

D’une manière générale, le film est splendide, mais souffre de quelques redites. À l’heure du dénouement, on cerne très vite les approximations d’un scénario qui n’avait peut-être pas été pensé pour une trilogie à la base, mais le tout reste relativement cohérent et bien pensé. George Lucas a su s’entourer d’une équipe lucrative, à commencer par ses scénaristes et ses réalisateurs, une équipe qui aura construit la saga la plus culte du cinéma. Si ce « Retour du Jedi » ne fait pas mieux que « L’Empire contre-attaque » en matière de suspens et de surprise, il n’en est pas moins un divertissement efficace et spectaculaire, et surtout une parfaite conclusion à cette légende hors normes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 35 fois
1 apprécie

Casse Bonbon a ajouté ce film à 2 listes Le Retour du Jedi

Autres actions de Casse Bonbon Le Retour du Jedi