Le Royaume de Disney

Avis sur Le Roi Lion

Avatar Greengoblin
Critique publiée par le

Après La Belle et la Bête, Le Livre de la Jungle, Alice aux pays des merveilles, Dumbo, etc... Disney nous ressort le culte film Le Roi Lion sorti en 1994. Réalisé cette fois-ci par Jon Favreau réalisateur des deux premiers volets d'Iron-Man, ainsi que justement Le Livre de la Jungle, Favreau resigne avec Disney pour Le Roi Lion.

Disney avait pour projet ambitieux de faire le film entièrement en animation 3D (ce qui n'est du coup pas du live action) et je pense qu'avec toutes les interviews, les pubs et les coups de presse, ils en sont fiers les bougres ! Mais ils ne devraient pas... enfin j'y reviendrai plus tard.

Cette fois-ci, Black Panther, oups, Le Roi Lion, réunit Donald Glover (Childish Gambino), Beyoncé, Chiwetel Ejiofor et James Earl Jones, parce que quitte à faire la même chose autant le faire jusqu'au bout.

Tout comme dans le dessin animé, T'Tchalla... oh ben décidément ! Simba, fils du Roi Mufasa et neveu de Scar, voudrait déjà être Roi, mais ce n'est qu'un enfant et manque de maturité. Scar, le frère malicieux de Mufasa, complote avec les hyènes pour tuer Mufasa et Simba, puis ainsi reprendre le trône.

Dès le début, on se retrouve comme dans le dessin animé avec la naissance de Simba, suivi de la confrontation entre Mufasa et Scar... dès le début, je sens que l'animation va me déranger. Puisqu'ils veulent à tout prix faire le plus réaliste possible, (après tout quoi de plus réaliste que des animaux qui parlent ?) on y gagne en violence dans les différents coups portés, mais on y perd en magie. Il ne se passe rien dans leurs yeux, c'est le vide total, donc on y perd forcément en émotion. Mais on s'en fiche, c'est réaliste !

Alors oui les plans larges sont jolis, la nature est jolie, mais par pitié ne faites pas de la pub sur l'animation quand c'est aussi raté ! À certains moments, un morceau de la patte de Simba est beaucoup trop haute, il y a des feuilles qui traversent les animaux et encore une fois le vide intersidéral dans leurs yeux me donnent l'impression qu'ils vont aspirer mon âme.

Pour continuer dans les défauts, comme je le disais plus haut, ils ont modifiés certains éléments du film. Pourquoi pas, mais à condition de bien le faire ! Vous avez modifiés la chanson « Soyez Prêtes » pour en faire de la merde et passer à côté d'un message crucial. Dans le dessin animé, lorsque Scar chante, les hyènes chantent aussi, mais totalement autre chose, symbolisant leur alliance fragilisée par l'égoïsme de Scar et des hyènes. Alors que Scar chante ses louanges, les hyènes chantent leur faim et c'est la seule chose qui fait qu'elles se rangent derrière Scar. Oh mais j'oubliais, il n'y a pas de famine dans ce film ! À la limite les lionnes passent derrière les hyènes qui vont probablement tout bouffer. Mais rien n'est clair, tout est sous-entendu. Résultat, on ne sait pas exactement en quoi Scar est un mauvais Roi, ou peut être que j'ai raté un passage, auquel cas je veux bien que vous m'indiquiez mon erreur dans les commentaires.

Peut être qu'ils assument que tout le monde a vu le dessin animé et que tout le monde comprend les enjeux et conséquences, mais non messieurs quand on fait un remake on remet aussi les enjeux voire les développer un peu plus.

Mais ne soyons pas de mauvaise foi, ils développent certains éléments qui apportent un peu plus de logique au récit. Par exemple, Nala ne tombe pas par hasard lors d'une partie de chasse sur Simba, elle part chercher de l'aide et tombe sur Simba. Pourquoi pas, c'est plutôt bien vu, Nala sert à quelque chose et on retire le hasard (c'était pas forcément nécessaire, mais bon pourquoi pas). Aussi, la mort de Mufasa (gros spoiler oulala), est différente, Scar lui assène un coup de griffe, reflétant bien l'expression œil pour œil.

Autre ajout plutôt appréciable, les différentes blagues. Elles sont très méta et bien venue, vraiment très surpris par les différentes blagues devant lesquelles j'ai bien rigolé. Autre ajout sympa, la fameuse chanson "Le lion est mort ce soir" est rythmé par les pas de Timon, Pumbaa, ainsi que les autres animaux de la savane.

Malheureusement il n'y a pas beaucoup de positif à dire, parce que ben le scénario n'est pas original et le peu de modifications apportées n'apportent pas grand chose.

Au delà du réalisme, il y a un manque de folie dans la réalisation qui entraîne un manque de fantasque, d'épopée et d'épique, même si on y gagne en brutalité, j'ai eu beaucoup de mal à ressentir une quelconque victoire personnelle de Simba. Même si la musique revient, cela n'aide pas à ressentir l'urgence, la détresse et le chemin parcouru par Simba, tant tout est banal. Vu qu'on est dans un délire de réalisme poussé à son paroxysme, les décors sont donc trop naturels et on perd encore une fois en magie, en fun, on se retrouve limite dans un drame.

Idem pour les voix, alors il faut savoir que j'ai été contraint de voir le film en VF, du coup peut être que je suis moins légitime à en parler, mais bordel seul Ryan Bensetti qui double Simba adulte s'en sort bien. Le reste est catastrophique. Et bon Dieu tuez moi la doubleuse de Nala. Pourquoi ces envolées lyriques ? Je sais que ton job est de te rapprocher le plus possible de la doubleuse originale, mais alerte spoiler... TU N'ES PAS BEYONCE !! Elle peut se permettre de faire des envolées lyriques, c'est Beyoncé putain, évidemment qu'elle peut, mais Mme Anne Sila, bien que vous ayez une jolie voix, elle n'est absolument pas faite pour de telles vibes et ça en devient relativement insupportable, ça m'a fait sortir du film qui déjà m'emballait pas des masses, pire encore, ça m'a fait prendre un fou rire. Scar, doublé par Michel Lerousseau fait moins malicieux, trop direct, à un tel point qu'on ne comprend pas comment Simba ne peut pas voir qu'il est méchant. La fameuse réplique « Oh j'ai beaucoup trop parlé » est tellement mal doublée, qu'on ne comprend pas comment Simba ne peut pas comprendre que c'est un piège.

Pour en revenir aux hyènes, elles ont plus de dialogues, Shenzi fait plus féroce, Ed parle, Banzaï on en a rien à faire, mais elles sont pas plus développées, voire moins développées. Enfin on nous instaure une rivalité entre Shenzi et Nala qui n'a aucun sens, juste parce que ce sont deux femelles fortes, mais ça n'a aucun sens, tant ça sort de nulle part. Lors de l'affrontement final, Shenzi et Nala se balancent la réplique « J'attendais ça depuis longtemps. » Ah bon ? Ben désolé j'étais pas au courant. Il me semblait que t'en avais après Simba au cimetière des éléphants, pas après Nala. Me serais-je fourvoyé ?

Je pense avoir fait le tour du sujet, mais globalement le résultat est assez triste, les ajouts sont inutiles si ils ne sont pas incohérents. Les paysages du film sont jolis, mais l'animation connaît quelques bugs, on y perd en magie mais après tout c'est réaliste, les enjeux et les conséquences du règne de KillMonger, pardon, Scar, est moins évident, bref on y perd en tout et on gagne peu.
Black Panther, roh mais c'est pas vrai ! Le Roi Lion 2019 a le mérite d'être un peu divertissant, mais bien loin du niveau de l'original.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 113 fois
1 apprécie

Greengoblin a ajouté ce film d'animation à 1 liste Le Roi Lion

Autres actions de Greengoblin Le Roi Lion