Avis sur

Le Roi Scorpion 3 : L'Œil des Dieux par Incertitudes

Avatar Incertitudes
Critique publiée par le

Là où le premier Roi Scorpion était fun et lançait la carrière cinématographique de The Rock, Le Roi Scorpion 3 n'est qu'un bête téléfilm n'ayant plus aucun rapport avec l'original. Tous est mauvais, fauché, à tous les niveaux et je me fais violence pour ne pas être vulgaire.

J'imagine le fan adorant la franchise. Il ne pourra que se sentir floué d'avoir déboursé le prix du DVD pour "ça". Déjà, le réalisateur est loin d'être un génie et c'est peu de le dire. On doit au néerlandais Roel (de porc) Reiné pêle-mêle : Jeu fatal (un mauvais Seagal, pléonasme diront certains), Death Race 2, etc, etc. Un spécialiste du DTV d'action cheapo de supermarché dont ressortir un film en particulier dans sa carrière est au-dessus de mes moyens.

Si les décors du Roi Scorpion 3 sont tout ce qu'il y a de plus potable contre toute attente (le film a l'air d'avoir été tourné en Thaïlande et c'est vrai qu'il y a de jolis temples), il pêche sur son script : c'est uniquement des scènes de baston sans queue ni tête ne procurant aucune sensation au spectateur. Les coups n'ont absolument aucun impact malgré la quantité de gros bras présents à l'écran.

Entre cette avalanche de combats, les deux personnages principaux (Mathayus accompagné d'Olaf, un allemand roteur), passent sans aucune transition d'un désert à une carrière puis à une jungle. Je n'en croyais pas mes yeux et pourtant je n'étais pas au bout de mes surprises. En arrivant chez Horus (Ron Perlman), on croise des soldats habillés...en romain. Plus tard, quand il rencontrera la princesse, il affrontera des guignols déguisés en ninjas...Comme si pour habiller les paysans thaïlandais faisant office de figurants, les costumiers avaient raclé les fonds de tiroir et fait avec ce qu'ils ont trouvé. Ils auraient mis la main sur des uniformes nazis ou des tenues de cosmonaute que ça aurait été pareil. On les aurait vu dans le film. Quant aux trois éléphants et aux deux tigres présents, ils ont dû piller le zoo du coin.

Face à tant de vide, de non-sens, il n'y a rien à sauver. Pour passer le temps, Billy Zane cabotine comme un beau diable. D'accord, c'est rigolo. Ce qui l'est moins, c'est la supposée scène "chaude" également tournée en dérision et qui, du coup, nous empêche de profiter de la plastique de la belle princesse Silda. Quand je disais qu'il n'y avait rien, ce n'était pas des blagues...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 622 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Incertitudes Le Roi Scorpion 3 : L'Œil des Dieux