Je Te Donne Ma Critique # 26

Avis sur Le Roi lion

Avatar 93Drake_
Critique publiée par le

Ainsi va la vie

Faire une critique sur l'un des Disney les plus adulés de tous les temps n'est pas une chose facile. Cependant, la fin d'année est proche donc quoi de mieux que de terminer sur un Disney pour ma dernière critique de 2016. Que dire de ce bijou d'animation qui est tout simplement parfait a tous les niveaux. La scène d'introduction plante le décor des le départ avec une Savane immense et vaste et dont toute la beauté en ressort. Un catalogue d'animaux riche et varié et qui constitue toute la force de ce long-métrage d'animation. Le tout accompagné d'une musique à la fois humble et entêtante que l'on pourrait la fredonner a n'importe quel moment.

Au matin de ta vie sur la planète
Ébloui par le dieu soleil
a l'infini, tu t'éveilles aux merveilles
de la terre, qui t'attend et t'appelle
tu auras tant de choses à voir
pour franchir la frontière du savoir
recueillir l'héritage
qui vient du fond des âges
dans l'harmonie d'une chaîne d'amour
c'est l'histoire de la vie
le cycle éternel....

On comprend facilement sur quoi repose le film, le message que veut véhiculer Walt Disney. On le comprend même des le début, il s'agit d'une hiérarchie avec ceux qui sont destinés à obéir et ceux qui s’élèvent au sommet et donnent les ordres. Ils vivent en harmonie, mais avec une structure bien établie. Une morale précurseur pour les plus jeunes qui découvriront ce film, puisque cette pyramide hiérarchique existe bel et bien dans la réalité. Dans un avenir proche, ils pourront soit être ceux qui commandent ou alors se faire commander, mais il y a un troisième choix possible et ce choix s'appelle Scar ( je reviendrai sur ce personnage après). Qu’on le veuille ou non, c'est comme ça que ça marche et pas autrement et ce Disney ne fait pas de détour et nous expose la dure réalité en pleine face. Évidemment lorsque l'on parle du Roi Lion on évoque immédiatement la passation et l’héritage du pouvoir, inévitable et symbolique pour ce film.

Le temps que passe un roi à gouverner ressemble à la course du soleil. Un jour viendra où le soleil éteindra sur moi sa lumière et se lèvera pour faire de toi le nouveau roi.

Tous les personnages servent à quelque chose, mais surtout représente quelque chose. Mufassa qui représente cette grande force (d’ailleurs, la VF le retranscrit super bien) mais aussi l’équilibre dans son royaume, car sans lui tout s'effondre. Son plus fidèle ami Rafiki c'est la voix de la sagesse et aussi la loyauté. Simba quant à lui représente à la fois l’insouciance, mais aussi une grande force de volonté cacher au fond de lui et qu'il devra extérioriser pour gravir les échelons. Et enfin Scar lui s'est un peu l'employé qui fait des grandes courbettes à son patron pour obtenir une prime, mais qui n'en pense pas moins. La quête du pouvoir et son unique but. C'est un très bon méchant imprévisible, sournois et qui n'est pas édulcoré, encore une fois, j'en reviens à faire la comparaison avec notre réalité puisque pour être tout en haut du sommet, il faut malheureusement être sans scrupule et le personnage de Scar n'a aucune once de pitié pour son adversaire. Lorsque je parlais d'un troisième choix possible dans la structure hiérarchique tout en l’évoquant, c’était pour parler du fait que lui ne se situé dans aucune des deux. Au début du film, on ne le voit ni en bas avec les autres animaux et ni en haut, mais dans tapi dans l'ombre donc hors champ et donc en l’occurrence hors de cette hiérarchie. Aucune loi ne s'applique a lui et c'est le désordre total s'il n'y a pas de règle. Physiquement Scar et tout le contraire de Mufassa ou de Simba il est maigre, affaiblie, car il vit dans un monde sans règle. Donc un conseil les enfants ne choisissais pas l'option 3 ^^ .
Ce Disney bien que possédant des scènes assez tristes et fortes en émotion n'en n'oublie pas d’insérer un peu d'humour notamment grâce a ces deux sidekick désormais célèbre que sont Timon et Pumbaa. Leur humour ne tombe jamais à plat et sont toujours placé au bon moment. Ont à aussi le droit a un trio très drôle que sont Shenzi, Banzaï et Ed.
La relation père/fils entre Mufassa et Simba est très bien traitée durant tout le long du film. Simba cherche son chemin et son père, tant bien que mal, essaye de le guider. Ainsi, on ressent de l'empathie pour Simba lors

de la mort de son père, une scène poignante qui me fera toujours le même effet :(

Mélanger Monsieur Hans Zimmer et Sir Elton John bah tiens-on, n'y avait pas pensé et bien entendu, le résultat va au-delà de ce que l'on pouvait espérer. L'une des plus belle BO de Disney que j'ai pu entendre puisqu'elle est très variée et ne fait pas que dans le larmoyant. La dernière scène est carrément épique et nous hérisse les poils. Une animation 2D qui aujourd’hui encore reste remarquable. Certaines scènes m’émerveillent encore de par leur beauté et leur signification comme l'apparition de Mufassa. Tout simplement grandiose, c'est une vraie claque visuelle même plus de 20 ans après. Ce long-métrage d'animation nous fait passer par toutes les émotions possibles et nous donne une très belle leçon sur la vie tout simplement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 291 fois
21 apprécient

93Drake_ a ajouté ce film d'animation à 10 listes Le Roi lion

Autres actions de 93Drake_ Le Roi lion