Rétrospective Zack Snyder #3 - Le Royaume de Ga'Hoole

Avis sur Le Royaume de Ga'Hoole : La Légende des gardiens

Avatar Cyprien Caddeo
Critique publiée par le

En 2010, soit un an après Watchmen et un an avant Sucker Punch, Zack Snyder sort « Le Royaume de Ga'Hoole », adaptation cinématographique d'une série de livres de littérature jeunesse écrite par Kathryn Lasky (merci à Wikipédia pour sa contribution). A cette occasion, Snyder sort là son premier film d'animation, bien que les pinailleurs feront sans doute remarquer que Snyder ne fait que des films d'animation depuis toujours. Nous y reviendrons. Comme les livres, le film est manifestement orienté pour les enfants, bien que certains passages (notamment des morts violentes) me font dire qu'il n'est pas destiné à un public de plus de 10 ans au moins. Alors que vaut ce Snyder pour les enfants ?

Et bien... Bof. Voilà qui résume ce que j'en ai pensé. Rien de honteux, rien de désastreux pour ce film, mais rien de bien exceptionnel ou de notable non plus. Alors pour commencer, le pitch en bref : une jeune chouette mâle nommée Soren est capturé avec son frère par de méchantes chouettes qui sont incontestablement des métaphores des nazis, puisqu'elles veulent former des armées de jeunes sang-purs pour dominer le reste de l'humani... enfin de la Chouettité, jugé comme étant un ramassis de faibles. Le frère s'avère être un idiot et un parfait méchant et commence à apprendre à marcher au pas de l'oie (enfin au pas de chouette, suivez un peu) sans broncher, quand Soren s'échappe pour aller prévenir les Gardiens, des chouettes légendaires, de la menace. En route, il se fait évidemment tout plein de compagnons. Vous l'aurez compris, c'est une histoire ultra-classique de personnage qui n'a rien de spécial qui devient un héros (la fameuse « quête du héros » : Soren rejoint donc Harry Potter, Frodon, Luke, et aussi Shrek, Kung Fu Panda, etc...). Et malheureusement il s'agit aussi d'un film d'animation très classique avec la galerie de personnages calibrés habituelle (les méchants idiots, les gagesques gentils, le mentor, etc...).

Donc rien de transcendant au niveau de l'histoire et rien de notablement extraordinaire dans les personnages. On ne peut en tenir rigueur à Zack Snyder, le matériau de base n'est pas de son fait. Il est de son fait, par-contre, tout ce qui concerne la réalisation et la musique, ces deux forces.
Et c'est une déception sur les deux tableaux. On pouvait légitimement s'attendre à du spectacle de haut vol pour un film d'animation avec Snyder à la baguette. Snyder use et abuse de l'animation numérique dans ses films, et sait faire le meilleur avec (le pire aussi). 70 % de Sucker Punch était de l'animation, et on voit à quel point il en a profité pour s'amuser avec abus. Donc un film complètement en animation aurait dû être une gigantesque source d'inspiration... Et bizarrement, Ga'Hoole ne brille pas par ses moments « snyderiens » (entendez par là des gros ralentis qui transpirent, ou du moins essayent de transpirer, la classe). Quelques trop éparses fulgurances donnent un peu d'épaisseur à une réalisation étrangement trop académique : on parle d'oiseaux et de plans aériens tout de même, il y avait tellement d'opportunités à être créatif ! Heureusement que l'animation en elle-même est belle.
Et niveau musique, à part le générique de fin, rien de très inspiré non plus.

Alors voilà on ne passe pas un mauvais moment devant Le Royaume de Ga'Hoole, mais ce film est plutôt oubliable (comme beaucoup de productions pour enfants actuelles). Si comme moi vous vous ennuyez un peu devant, amusez-vous à repérer les références faites à d'autres films : Star Wars, Lord of the Rings, et l'auto-référence qui va bien : 300.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 234 fois
1 apprécie

Cyprien Caddeo a ajouté ce film d'animation à 2 listes Le Royaume de Ga'Hoole : La Légende des gardiens

Autres actions de Cyprien Caddeo Le Royaume de Ga'Hoole : La Légende des gardiens