Affiche Le Salaire de la peur

Critiques de Le Salaire de la peur

Film de (1953)

Le sale air de l’ardeur

L’un des films les plus célèbres du cinéma français, l’un des seuls à avoir obtenu consécutivement la Palme d’Or et l’ours d’or à Berlin, sur le mouvement, la mécanique et le trajet, a néanmoins quelques ratés au démarrage. Il installe un univers désenchanté, une prison à ciel ouvert, dans laquelle on cherche à tout prix de quoi subvenir. Les uns sur les autres, des hommes de toutes... Lire l'avis à propos de Le Salaire de la peur

84 10
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Noir pétrole

Traçant fièrement sa route entre pur divertissement et fine réflexion, Le salaire de la peur est de ces films que l'on n'oublie pas ; puissant, envoûtant, oppressant. Adaptant l'ouvrage de Georges Arnaud, Clouzot tire le meilleur d'un pitch aussi simple que diabolique : l'expédition périlleuse de quatre bougres qui doivent cheminer un chargement de nitroglycérine, à travers des... Lire l'avis à propos de Le Salaire de la peur

47 2
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

"C'est comme si j'étais déjà mort cinquante fois"

[SanFelice révise ses classiques, opus 33 : https://www.senscritique.com/liste/San_Felice_revise_ses_classiques/504379/page-2#page-1/ ] Du Salaire de la peur, je gardais le souvenir lointain d'un film très lent à démarrer et qui ne devenait intéressant qu'à partir du départ des... Lire la critique de Le Salaire de la peur

34 4
Avatar SanFelice
9
SanFelice ·

Une question de vie ou de mort

Comment devient-on cinéphile ? Comment cultiver cette passion pour ne jamais en perdre le goût ? Autant de réponses à l’objectivité hasardeuse que d’individus tombés dans la marmite pour des raisons aussi diverses que passionnantes. Une marmite où les influences mijotent au milieu des expériences personnelles. Le résultat : des œuvres collées à notre peau qui perdurent dans la mémoire comme... Lire la critique de Le Salaire de la peur

46 13
Avatar blacktide
9
blacktide ·

La Mort aux Trousses

Palme d'or au festival de Cannes et ours d'or à Berlin, Le Salaire de la Peur, adaptation du roman de Georges Arnaud par Henri-Georges Clouzot, nous envoie en Amérique centrale suivre un groupe d'européen échoué à Las... Lire l'avis à propos de Le Salaire de la peur

26
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

Spintires

Eh ben... je joue souvent à un jeu avec des amis : "pour combien tu fais..." (remplacez les points de suspension par lécher une barre de métro, manger des matière fécale (avec distinctions selon la fraicheur et l'origine du donneur...) et d'autres choses bien trop choquantes, même pour internet). Cependant, conduire un camion plein de nitroglycérine n'a jamais été une question posée... et je... Lire l'avis à propos de Le Salaire de la peur

16
Avatar Moizi
9
Moizi ·

Roule ou crève

C'est vrai que le film met du temps à démarrer, mais on ne peut que s'en féliciter plus tard quand on constate que cette longue introduction a permis de créer un contexte crédible et de nous attacher aux héros en vu de ce qui va suivre. D'ailleurs, le changement de ton entre ces deux parties est assez radical, on passe ainsi de la comédie bon enfant aux accents dramatiques, à du grand cinéma... Lire l'avis à propos de Le Salaire de la peur

14 11
Avatar Libellool
10
Libellool ·

Suspense explosif

Adapté du roman semi-autobiographique de Georges Arnaud qui a eu une résonance universelle, le Salaire de la peur est un grand classique du cinéma français, qui reçut le Grand Prix du Festival de Cannes 1953. Clouzot, cinéaste exigeant, en fait le chef-d'oeuvre d'un certain réalisme noir, tranchant avec la banalité ambiante des films d'après-guerre. Récit âpre, haletant et... Lire l'avis à propos de Le Salaire de la peur

16 13
Avatar Ugly
7
Ugly ·

Il n'y avait rien derrière la palissade

Diantre, ce sont des films comme ça qui font vraiment aimer le cinéma. Des films qu'on aime profondément, sans aucune limite. J'aime tous les films, même les mauvais, parce que ça reste toujours un moment magique, une évasion par rapport à notre monde, mais quand la qualité est au rendez-vous c'est encore mieux. Je précise quand même qu'il faut des mauvais films pour rythmer les sessions ; le... Lire l'avis à propos de Le Salaire de la peur

17 5
Avatar Fatpooper
10
Fatpooper ·

Routiers sur les nerfs

Une sacrée aventure pendant laquelle on se fait autant chahuter que les quatres pauvres larrons exploités à l'extrême par des employeurs peu scrupuleux. En terre morte où le simple fait de manger est une inquiétude quotidienne, il est facile d'envoyer des hommes à l'abattoir pour une jolie somme en dollars. Henry George Clouzot livre avec ce film un réquisitoire acerbe dans lequel il dénonce ce... Lire la critique de Le Salaire de la peur

9
Avatar oso
8
oso ·