Affiche Le Salaire de la violence

Le Salaire de la violence

(1958)

Gunman's Walk

12345678910
Quand ?
7.4
  1. 0
  2. 0
  3. 1
  4. 3
  5. 4
  6. 38
  7. 120
  8. 95
  9. 15
  10. 4
  • 280
  • 21
  • 212

Cow-boy au fort caractère, Lee Hackett tient d'une main de fer son ranch avec ses deux fils. Face à autant d'autorité, ces deux jeunes hommes évoluent différemment : le premier, Davey est un être pacifiste tandis que le second, Ed, ne jure que par la violence. Un jour, alors qu'une bagarre éclate...

Casting : acteurs principauxLe Salaire de la violence
Casting complet du film Le Salaire de la violence
Critiques : avis d'internautes (8)
Le Salaire de la violence
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Le Salaire de la violence par Alligator

Western psychologique pourrions-nous dire dans lequel un père rigide se trouve confronté aux ressentiments de ses deux fils, l'un amoureux d'une métisse et donc en proie au racisme paternel et l'autre à la violence sourde souffrant d'un sentiment de désamour prononcé et tombant progressivement dans un processus d'autodestruction. Le père joué par un étonnant Van Heflin se laisse embourber...

4 2
Avatar Alligator
7
·
Critique de Le Salaire de la violence par MIRAMAR_64

Un bon western bien réalisé, bien interprété. Les cowboys nous livrent leurs valeurs des meilleures aux pires et cela correspond assez bien aux valeurs du pays : Sensation de liberté, esprit de conquête, bravoure... mais aussi le pouvoir, la domination, le racisme... C’est à la fois assez naïf et en même temps assez puissant. Le film montre également le développement des villes et les lois... Lire la critique de Le Salaire de la violence

2
Avatar MIRAMAR_64
7
MIRAMAR_64 ·
10 films recommandés par Tarantino avant Once upon a time in Hollywood 3/10

Un excellent western, Tarantino explique que ce film et notamment l'acteur Tab Hunter font partie de ses inspirations principales pour la création du personnage de Rick Dalton joué par Leonardo Dicaprio dans Once upon a time in Hollywood. En effet, Tab Hunter était une grosse star de western des années 1950 qui s'est retrouvé dans les années 60 complètement rejeté et n'a pas su trouver sa... Lire l'avis à propos de Le Salaire de la violence

3
Avatar dieujaune
8
dieujaune ·
Bonne surprise!

La critique d'Erick Maurel, publiée le 10 mai 2014 (http://www.dvdclassik.com/critique/le-salaire-de-la-violence-karlson) se conclut de la façon suivante: "Non content dans le fond de brasser une multitude de thèmes habituels du western avec intelligence et modernité, d’intégrer en plus de tout cela... Lire l'avis à propos de Le Salaire de la violence

5 9
Avatar p3i
8
p3i ·
Découverte
Ranch ta chambre

Le ranch est le réceptacle idéal du drame westernien. Richesse, dynastie, lutte pour la terre, tout est fait pour que la tragédie grecque se réincarne dans l'Ouest américain. Le Salaire de la violence est en un parfait exemple : Van Heflin est père tyrannique et auréolé de son passé glorieux. Figure centrale du western, le ranchman évoque la réussite économique chère à l'Amérique et la... Lire la critique de Le Salaire de la violence

3 1
Avatar Pruneau
7
Pruneau ·
Toutes les critiques du film Le Salaire de la violence (8)