Les Griswald s'essouflent

Avis sur Le Sapin a les boules

Avatar CeeSnipes
Critique publiée par le

Après leurs deux premières aventures loin de chez eux, les Griswald étaient de retour chez eux pour Noël. Idée bizarre sur le papier : retrouver les Griswald est génial, mais chez eux, n’est-ce pas perdre le charme de cette saga ?

Il se trouve que si, le charme des Griswald se retrouve vraiment dans les souvenirs de voyage de John Hughes, qui rendent le film crédible et où tout le monde ayant voyagé avec sa famille peut se retrouver. Le plus drôle, chez les Griswald, c’est voir ces quatre bons américains plongés dans un endroit où ils n’ont plus de repères. Là, ils sont chez eux et savent bien ce qu’ils doivent faire, où ils doivent aller. Le film pousse presque trop sur la molette du chaos pour être réellement au niveau des deux autres. Hormis ce petit détail, Christmas Vacation reste un film assez admirable, drôle et doté du plus beau casting de la saga : en effet, aux côtés des toujours parfaits Chevy Chase et Beverly d’Angelo, on retrouve les jeunes Juliette Lewis et Johnny Galecki, dans le rôle des enfants Griswald. Certaines perles de comédie comme les scènes entre Nicholas Guest et Julia Louis-Dreyfus sont à mourir de rire et Randy Quaid a une présence toujours aussi sympathique. Mais la mayonnaise prend beaucoup moins que les deux premiers films.

Christmas Vacation est une bonne comédie, loin des standards de la saga, mais toujours sympathique et amusante pour les fêtes de fin d’année. Les Griswald revinrent au cinéma en 1997, avec Vegas Vacation.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 620 fois
2 apprécient

Autres actions de CeeSnipes Le Sapin a les boules