👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Critiques de Le Scaphandre et le Papillon

Grard_Rocher
8

Critique de par Gérard_Rocher

Ce vendredi 8 décembre 1995, tout va pour le mieux pour Jean-Dominique Bauby, rédacteur en chef du magazine "Elle". Il fait monter son fils à bord de sa belle et nouvelle voiture, fier de la lui...

Lire la critique

il y a 8 ans

SanFelice
8
SanFelice

Critique de par SanFelice

J'avoue que, par moi-même, je ne serai pas allé voir ce film. J'avais trop peur que cela ressemble à cette mode des films d'handicapés dont le seul but est d'attribuer une récompense à son interprète...

Lire la critique

il y a 5 ans

Elsa_la_Cinéphile
9

Enfermé dans son corps mais l'imagination galopante

Incroyable est l'histoire de Jean-Dominique Bauby, journaliste à Elle et père de trois enfants, qui à la suite d'un AVC plongea dans un coma profond le 8 décembre 1995. Quand il en sortit, toutes ses...

Lire la critique

il y a 5 ans

dannysinclair
8

Critique de par dannysinclair

En immersion dans le corps détruit du protagoniste, « Le Scaphandre et le Papillon » fait part d'un état bouleversant de la solitude, où le seul échappatoire à la condition physique reste l'amour que...

Lire la critique

il y a 12 ans

batman1985
5
batman1985

Sujet trop difficile pour moi

Vais-je être considéré comme un monstre parce que je suis resté insensible à ce film? Vais-je être considéré comme un "sans-coeur" parce que le procédé utilisé m'a plutôt laissé de marbre? Le...

Lire la critique

il y a 8 ans

klauskinski
6
klauskinski

Critique de par klauskinski

Schnabel a l'intelligence de donner d'emblée au personnage toute son humanité en mettant le spectateur littéralement à sa place grâce à l'emploi de la caméra subjective. Bauby est ainsi d'abord une...

Lire la critique

il y a 11 ans

MathildeBucamp
10

A l'image du papillon: un envol.

La force du Scaphandre et le Papillon est tirée des émotions profondes qu'il transmet au spectateur à travers l'histoire de Jean-Dominique Boby. J'ai particulièrement apprécié la singularité avec...

Lire la critique

il y a 10 ans

lhommegrenouille
9

Critique de par l'homme grenouille

Juste avant que le film ne commence, on ne peut s’empêcher de craindre qu’un déluge de pathos ne vienne nous étouffer. Mais, dès les premières minutes, la grande subtilité de la mise en scène et la...

Lire la critique

il y a 4 ans

Caine78
7
Caine78

En apesanteur

Sur un sujet délicat, Julian Schnabel réussit un assez beau film, plein d'humanité, mais réussissant à y ajouter une galerie de personnages surprenants et parfois touchants. On apprécie énormément...

Lire la critique

il y a 4 ans

alixsarrow
8
alixsarrow

Jusqu'à son dernier souffle

Inspiré d'une histoire vraie et tragique, ce film sublimé par le jeu ultra-sensible de Mathieu Amelric, est chargé d'émotions. Trop souvent oublié, la douleur, le sentiment d'abandon et d'enfermement...

Lire la critique

il y a 10 ans