Affiche Le Scaphandre et le Papillon

Critiques de Le Scaphandre et le Papillon

Film de (2007)

Critique de Le Scaphandre et le Papillon par Gérard Rocher

Ce vendredi 8 décembre 1995, tout va pour le mieux pour Jean-Dominique Bauby, rédacteur en chef du magazine "Elle". Il fait monter son fils à bord de sa belle et nouvelle voiture, fier de la lui faire découvrir. Le drame se produit alors très vite, Jean-Dominique Bauby se sent mal, arrête sa voiture et tombe dans un long coma suite à une commotion cérébrale. C'est à l'hôpital maritime de Berck... Lire l'avis à propos de Le Scaphandre et le Papillon

32 8
Avatar Gérard Rocher
8
Gérard Rocher ·

Critique de Le Scaphandre et le Papillon par SanFelice

J'avoue que, par moi-même, je ne serai pas allé voir ce film. J'avais trop peur que cela ressemble à cette mode des films d'handicapés dont le seul but est d'attribuer une récompense à son interprète principal. Il a fallu attendre que mon ado d'appartement étudie le livre de Jean-Dominique Bauby dans le cadre de ses études pour que je voie le film de Julian Schnabel. Et la surprise fut très... Lire la critique de Le Scaphandre et le Papillon

26 1
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·

Critique de Le Scaphandre et le Papillon par dannysinclair

En immersion dans le corps détruit du protagoniste, « Le Scaphandre et le Papillon » fait part d'un état bouleversant de la solitude, où le seul échappatoire à la condition physique reste l'amour que l'on porte à ses proches. Impressionnant de sensibilité, le jeu de Mathieu Amalric percute, sans jamais tomber dans le pathos. Une forte leçon de vie sur un sujet peu abordé dans le septième art. A... Lire la critique de Le Scaphandre et le Papillon

7
Avatar dannysinclair
8
dannysinclair ·

Enfermé dans son corps mais l'imagination galopante

Incroyable est l'histoire de Jean-Dominique Bauby, journaliste à Elle et père de trois enfants, qui à la suite d'un AVC plongea dans un coma profond le 8 décembre 1995. Quand il en sortit, toutes ses fonctions motrices étaient détériorées. Atteint du "locked-in syndrome", le syndrome d’enfermement, il ne pouvait plus bouger, parler ni même respirer sans... Lire la critique de Le Scaphandre et le Papillon

7 9
Avatar Elsa la cinéphile
9
Elsa la cinéphile ·

Sujet trop difficile pour moi

Vais-je être considéré comme un monstre parce que je suis resté insensible à ce film? Vais-je être considéré comme un "sans-coeur" parce que le procédé utilisé m'a plutôt laissé de marbre? Le Scaphandre et le Papillon est l'adaptation cinématographique de l'essai du même nom de Bauby, ancien journaliste ayant souffert du Locked-in Syndrome. Pouvant compter sur un casting plutôt intéressant... Lire la critique de Le Scaphandre et le Papillon

6
Avatar batman1985
5
batman1985 ·

Critique de Le Scaphandre et le Papillon par l'homme grenouille

Juste avant que le film ne commence, on ne peut s’empêcher de craindre qu’un déluge de pathos ne vienne nous étouffer. Mais, dès les premières minutes, la grande subtilité de la mise en scène et la belle retenue dont sait faire preuve la réalisation nous rassure tout de suite et nous fait rentrer dans cette aventure de la façon des plus dignes qui soit. Commence alors une montée progressive... Lire la critique de Le Scaphandre et le Papillon

2 5
Avatar l'homme grenouille
9
l'homme grenouille ·

Critique de Le Scaphandre et le Papillon par klauskinski

Schnabel a l'intelligence de donner d'emblée au personnage toute son humanité en mettant le spectateur littéralement à sa place grâce à l'emploi de la caméra subjective. Bauby est ainsi d'abord une voix, un regard sur les gens et les choses, avant d'être un corps paralysé. Ce dispositif, plus l'emploi d'une voix off, aurait pu alourdir le film mais le réalisateur parvient à faire passer les... Lire l'avis à propos de Le Scaphandre et le Papillon

5
Avatar klauskinski
6
klauskinski ·

A l'image du papillon: un envol.

La force du Scaphandre et le Papillon est tirée des émotions profondes qu'il transmet au spectateur à travers l'histoire de Jean-Dominique Boby. J'ai particulièrement apprécié la singularité avec laquelle est abordé le sujet ainsi que la façon dont le film est tourné. Peu de films m'ont touchée comme celui-là; je l'ai trouvé profond, poétique, innovant et prenant. C'est pourquoi je lui attribue... Lire la critique de Le Scaphandre et le Papillon

5
Avatar Mathilde Bucamp
10
Mathilde Bucamp ·

En apesanteur

Sur un sujet délicat, Julian Schnabel réussit un assez beau film, plein d'humanité, mais réussissant à y ajouter une galerie de personnages surprenants et parfois touchants. On apprécie énormément les scènes où Jean-Dominique Bauby se renferme dans son imaginaire pour échapper à la réalité, qui sont d'une rare poésie et sensibilité. Ces moments donnent à l'œuvre une atmosphère planante,... Lire l'avis à propos de Le Scaphandre et le Papillon

3
Avatar Caine78
7
Caine78 ·

Leçon de vie...

« Le scaphandre et le papillon », adaptation éponyme du récit autobiographique de Jean Dominique Bauby est une œuvre terriblement bouleversante à plus d’un titre. La première des satisfactions étant, de la part de Julian Schnabel, d’avoir évité de sombrer dans un misérabilisme d’émotions pré fabriquées pour ne tirer que la substance d’un message de bravoure et d’optimisme. Le parti pris... Lire l'avis à propos de Le Scaphandre et le Papillon

1
Avatar Fritz Langueur
7
Fritz Langueur ·