Comme quoi, le lycée ne s'arrête pas à un peu de technicolor et beaucoup de musique.

Avis sur Le Secret de Charlie

Avatar Nelenia
Critique publiée par le

Le secret de Charlie. Je me suis décidée à regarder ce film suite à un autre film, assez violent pour mes neurones. J'avais besoin de quelque chose de léger, de plus sympathique et comme je ne l'avais pas vu, je me suis dit qu'il était temps. Et si j'avais prévu pleurer autant, sans doute ne l'aurais je pas fais. Mais quelque part, la manœuvre du film est réussi. Ce film est sorti il y a quelques années maintenant, et il est vrai que j'avais refusé d'aller le voir au cinéma. Pourtant, et je vais être franche avec vous, dans un moment de faiblesse, j'ai regardé les High School Musical. Oui oui. Les trois. Et plusieurs fois. Voilà, maintenant que je l'ai dit, je me sens mieux. Quoi qu'il en soit, je n'ai jamais dit que c'était de grand film. Mais ce n'est pas tant pour l'acteur que je n'ai pas voulu voir ce film ; je pense qu'un acteur ne devrait pas être cantonner à certains rôles, mais c'est bel et bien parce que ne suis pas très friandes des comédies de ces dernières années.

Mais bon, parfois il faut savoir arrêter de se prendre la tête et apprécier ce qui nous fait du bien. Et ici en l'occurrence, ce film m'a franchement émue. L'histoire d'un lycée brillant, promit à un bel avenir (oui, non je vous jure que Zac Effron fera autre chose qu'un étudiant dans ce genre), qui perd tragiquement son petit frère dans un accident de voiture, alors qu'il était au volant. Et il décide de tenir la promesse qu'il lui avait fait quelques heures avant son décès. Et ce..Pendant cinq ans. Du moins, c'est à ce moment là que l'ellipse nous emmène. Notre héros à abandonner Stanford pour devenir préposer dans un cimetière, de façon à toujours pouvoir tenir sa promesse, car oui, il voit son petit frère.

Et l'histoire est ainsi. De jeune homme populaire, il est devenu quelqu'un de marginal, de sympathique mais de néanmoins bizarre, constamment tourné vers le passé, vers une douleur et une culpabilité certaine. Puis, le fait de toujours voir et parler à son petit frère qui lui a toujours dix ans...Voilà voilà. Et pourtant, il était avant tout un rêveur, un voyageur, passionné de navigation, le voilà condamné à rester à terre.

Alors soyons honnête ; je m'attendais à quelque chose d'un peu plus...disons travaillé. Je ne m'attendais à ce que Sam soit vraiment un fantôme, mais plutôt une matérialisation de la culpabilité de Charlie, et d'une promesse qu'il ne pouvait pas tenir. Ca aurait été...disons plus réaliste. Mais non, là on a vraiment un fantôme. Un peu sadique qui plus est. Non...pas vraiment sadique. Disons que c'est un gosse de 10 ans quoi, qui a exactement les même réactions mort que vivant, et de ce point de vue là, c'est pas mal. Parce que oui c'est un fantôme, mais un fantôme qui pense d'avantage à sa relation avec son frère, qu'au fait que ce dernier puisse avoir besoin de tourner la page. Aussi, une fois qu'on a comprit ça, surtout avec l'appariation de son ami d'enfance tombé au combat, on perçoit assez vite la trame du film. Soit que la fille dont il tombe amoureux, est bel et bien morte...Disons que voilà, c'était un peu gros, mais on s'en doutait.

Mais au delà de ça, ce qui est intéressant c'est que finalement, le fait que ce qu'il voit soit "réel" ne change rien au fait qu'il doive faire un choix. Et il reprend la mer, alors qu'il réalise que la femme qu'il aime est en fait....plus ou moins morte, allez on va dire inconscient, échouée quelque part à cause d'une tempête. Et, c'est assez mignon. Autre, à mon sens, l'omni présence de Dieu la dedans, du miracle et tout...J'veux dire, qu'un infirmier porte une médaille de Saint Jude, ça pourrait aussi être un symbole qu'une profonde croyance ; si un infirmier ne croit pas qu'une cause valle la peine qu'on se batte pour elle...Il s'est un peu fourvoyer dans son job. Mais bon, c'est une comédie américaine...Alors pourquoi pas. Mais bon. Ca pour moi c'est le point noir du film, c'est franchement trop facile et trop redondant.

Mais voilà, comme c'est une comédie, on sait que ça doit bien finir, et les choix, les dialogues...voilà, ils sont assez sincères pour faire pleurer. Les acteurs ne sont pas mauvais, ici Zac Effron nous prouve qu'il est capable de se détacher de disney, et j'aimerais sincèrement le voir jouer dans autre chose, même si son côté beau gosse risque de prendre le pas sur le bon acteur qu'il planque en son fond.

En soit, un paquet de mouchoir, un saladier de pop corn, et vous passerez là un agréable moment, sans prise de tête, avec quelques larmes, des sourires et tout ce qui fait, qu'en général votre copine va se coller contre vous. Surtout si elle transpose le torse nu de Zac Effron au votre (et oui, faudrait pas l'oublier...)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1341 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Nelenia Le Secret de Charlie