Affiche Le Secret derrière la porte

Critiques de Le Secret derrière la porte

Film de (1947)

Les âmes perdues

En abordant certaines thématiques comme le traumatisme lié à l'enfance, Secret Beyond the Door se rapproche de certaines œuvres d'Hitchcock ou même de quelques films noirs qui étaient alors en vogue durant l'âge d'or Hollywoodien. Le film démarre assez fort, avec une première partie prenante et une atmosphère mystérieuse qui fonctionne parfaitement, Lang ayant la bonne idée... Lire la critique de Le Secret derrière la porte

13 5
Avatar Docteur_Jivago
5
Docteur_Jivago ·

Fritz au Pays des Merveilles

Sorti en 1946, Le Secret derrière la Porte fait partie de cette longue lignée de films gothiques appartenant à la période de l’âge d’or hollywoodien. On y découvre Celia Barett, une jeune femme incarnée par Joan Bennet, qui rencontre en voyage au Mexique un mystérieux homme aux allures bourgeoises, Mark Lamphere. Le coup de foudre est immédiat et le mariage est organisé sur... Lire l'avis à propos de Le Secret derrière la porte

11 6
Avatar Watchsky
8
Watchsky ·

La réinvention du mythe de Barbe-Bleue

Le secret derrière la porte est pour moi un des films les plus réussis de la période américaine de Fritz Lang. Je l'ai découvert complètement par hasard et depuis il n'a jamais vraiment cessé de hanté mon imaginaire. L'utilisation de la voix-off, qui est un procédé un peu artificiel habituellement, happe dès le début le spectateur grâce au ton comateux de Joan Bennett et à son discours... Lire l'avis à propos de Le Secret derrière la porte

27 8
Avatar Socinien
9
Socinien ·

Lucky Number Seven.

Afin d'apporter un certain cachet à ses productions jugées parfois trop schématiques, Hollywood a comprit un jour qu'elle avait tout a gagner en embauchant des cinéastes étrangers, leur offrant un terrain de jeu bien plus vaste que ne pouvait leur offrir leur terre natale en échange de leur style bien particulier. Encore aujourd'hui, le cinéma américain continue de rameuter des cinéastes venus... Lire la critique de Le Secret derrière la porte

24 4
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

Le collectionneur

Beau film en noir et blanc intrigant et très onirique, qui nous plonge dès les premières images dans une étrange ambiance accentuée par la voix off, celle de l'actrice principale Joan Bennett, Celia, narratrice de sa propre histoire. Quel est donc le mystère de cet homme, Mark, Michael Redgrave énigmatique changeant et insaisissable, mû par des pulsions qui le poussent à reconstituer et... Lire la critique de Le Secret derrière la porte

32 11
Avatar Aurea
7
Aurea ·

Lamphere c'est les autres

Hacienda luxueuse, mezcal bien frappé, douceur du climat mexicain, chant d'oiseaux sur fond d'écoulement d'eau, les tout jeunes mariés Lamphere vivent une véritable idylle dans leur petit bout de paradis, au coin de la fontaine des amoureux. Malheureusement pour Célia, le conte de fée ne durera qu'un temps et s'estompera sitôt franchie la frontière mexicaine : dans l'antre glaciale des Lamphere... Lire la critique de Le Secret derrière la porte

21 3
Avatar blig
8
blig ·

« Tous enfants de Caïn »

Secret Beyond the Door dispose d’une telle puissance de mise en scène que nous lui pardonnons volontiers les quelques lourdeurs relatives à sa démonstration psychanalytique qui prolonge la thématique chère au cinéaste, à savoir la relation qu’entretient l’homme avec le crime. Ellipses, sommaires, pauses, tous ces procédés sont utilisés de manière remarquable et construisent un récit... Lire la critique de Le Secret derrière la porte

4 5
Avatar Fêtons_le_cinéma
8
Fêtons_le_cinéma ·

LE SECRET DERRIERE LA PORTE de Fritz Lang

Film qui se veut influencé par la psychanalyse. Dans les années 1940 plusieurs films ont ce thème pour toile de fond. Malgré le style de Fritz Lang on a du mal à croire à ce que l'on voit à l'écran. Un genre de mélange du "conte de Barbe Bleue" de Charles Perrault et du film "Rebecca" (1940) de Alfred Hitchcock. Mais le film n'est guère convaincant malgré d'indéniables qualités de mise en... Lire l'avis à propos de Le Secret derrière la porte

9 1
Avatar littlebigxav
6
littlebigxav ·

Une réflexion sur les causes de la violence masculine !?

Le début du film m'a fait penser à Rebecca de Daphné du Maurier (et donc forcément aussi au Rebecca d'Hitchcock) ; mais la référence principale du film, comme le titre l'indique, est bien sûr le conte Barbe Bleue. Esthétique très belle, ce qui rajoute au malaise ambiant, est-ce que toute cette beauté ne participe pas à une romanticisation des féminicides ? Cela me fait toujours froid dans le... Lire la critique de Le Secret derrière la porte

2 1
Avatar May Blume
8
May Blume ·

Lang paternel

Joan Bennett est plutôt agréable à regarder, en plus, elle me rappelle terriblement une amie, c'est amusant... Les rôles masculins sont épouvantables par contre, et ça en devient gênant... Dans cette histoire de Barbe-bleue moderne, on retrouve pas mal la trame de Rebecca, avec la femme qui épouse un inconnu et les découvertes mystérieuses qui suivent, avec un mystérieux secret caché derrière... Lire la critique de Le Secret derrière la porte

18 30
Avatar Torpenn
5
Torpenn ·