Gollum: La clé de l'oeuvre

Avis sur Le Seigneur des Anneaux : Les Deux Tours

Avatar Akenshi
Critique publiée par le

Aujourd’hui, je vais parler d’une œuvre culte du cinéma du XXIème siècle. Je vais bien sur citer du seigneur des anneaux : les deux tours. La seconde étape de Frodon saquet et de sa communauté de l’anneau. Nous reprenons le périple après la dislocation de ce groupe d’aventuriers. Boromir est mort, Meriadoc et Peregrin ont été capturé par l’ennemi, Frodon et Sam sont partis en amoureux dans une petite barque alors qu’Aragorn, Gimli et Legolas vont essayer de sauver les deux hobbits aux mains de l’ennemi.

Voilà la situation, le film va avoir la lourde tâche d’être aussi bon que le premier car en 2001 « la communauté de l’anneau » fut un bouleversement dans l’histoire du cinéma car il a permis de mettre en place la première pierre angulaire d’une saga mondiale. Le film dépasse les espérances au niveau des critiques et des spectateurs et est considéré comme meilleur que le premier opus. La chaîne CNN a décrit la bataille du gouffre de Helm comme la troisième meilleure bataille de l’histoire du cinéma. Le film a aussi gagné l’oscar des meilleurs effets visuels et du meilleur montage son.

Comment ne pas considérer ce film comme une œuvre culte ? Les décors sont justes magnifiques, le panel de couleur est chatoyant, les créatures ne font pas cheap. Le film est vraiment une réussite sur le plan visuel et l’œuvre de Tolkien est scrupuleusement respectée. Cette œuvre a été vraiment faite avec amour. Nous sentons réellement la passion. Les émotions des personnages et leurs complexités sont retranscrites de manière assez fine.

L’une des meilleurs créations reste Gollum, nous ressentons réellement son ambivalence, ses doutes, ses peurs. Il est le personnage clé du seigneur des anneaux car c’est l’incarnation de l’ambivalence entre le bien et l’anneau. C’est cette bague qui est personnifiée à travers un visage « humain ». Nous voyons bien sa puissance maléfique, sa fourberie et comment il arrive à retourner facilement l’esprit. Nous voyons et comprenons la volonté de l’anneau qui est propre à lui-même.

C’est l’ensemble de ça qui représente le seigneur des anneaux. Une grande épopée avec des cris, du désespoir mais aussi de l’amitié et l’espérance d’une époque meilleure. Les alliances vont se créer dans l’adversité mais certaines vont aussi se déchirer. Le seigneur des anneaux et l’épisode du changement où l’équilibre des forces va changer. C’est le film du tournant, en plus d’être bien rythmé, il est vraiment féerique dans beaucoup de domaines. Voilà, la vraie force du seigneur des anneaux, il nous permet de retrouver une certaine féerie.

A certains moments nous ressentons des longueurs, des discours un peu trop rodés. Il manque surtout un peu de nuance à la manière d’un Game of Thrones. Dans les films comme le seigneur des anneaux tout est noir ou blanc. Le seul personnage gris, ce n’est pas Gandalf, c’est notre ami Gollum car il n’est pas totalement bon mais n’est pas corrompu. Il est ce qui manque le plus au film. Voilà pourquoi le personnage de Gollum est si appréciable.

Je recommande ce film à tout le monde car c’est un classique du cinéma fantastique. Peter Jackson à réussi à faire en sorte que J.R.R Tolkien se transforme d’un génie de la littérature à une référence mondiale.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 157 fois
1 apprécie

Akenshi a ajouté ce film à 1 liste Le Seigneur des Anneaux : Les Deux Tours

  • Sondage Films
    Cover Les meilleurs films avec Andy Serkis

    Les meilleurs films avec Andy Serkis

    Avec : La Planète des singes : Les Origines, Le Hobbit : Un voyage inattendu, Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'anneau, Le Seigneur des Anneaux : Les Deux Tours,

Autres actions de Akenshi Le Seigneur des Anneaux : Les Deux Tours