Le Seigneur des Anneaux : Les Deux Tours

Avis sur Le Seigneur des Anneaux : Les Deux Tours

Avatar Angelka Blade
Critique publiée par le

Après être entrés en Emyn Muil, Frodon Sacquet et Sam Gamegie rencontrent la créature Gollum, qui essaye de leur voler l'Anneau par la force. Vaincu, il promet aux Hobbits de les guider jusqu'au Mordor. Après avoir traversé l'Emyn Muil et les marais des Morts, ils arrivent à la Morannon, la « Porte Noire » de Mordor. Cependant, elle est trop bien protégée pour qu'ils entrent par là et Gollum leur propose de leur montrer le chemin secret de Cirith Ungol. Pendant le voyage, ils rencontrent une troupe avancée du Gondor, dirigée par Faramir, fils de l'Intendant Denethor II et frère de Boromir. Il les fait prisonniers et découvre qu'ils portent l'Anneau unique. Il décide alors de les mener devant son père, mais, en traversant la cité détruite d'Osgiliath, les soldats du Gondor sont confrontés aux forces de Sauron menées par des Nazgûl. Se rendant compte du pouvoir maléfique de l'Anneau sur Frodon, qui a presque été pris par un des Nazgûl, Faramir se résout à les libérer pour qu'ils accomplissent leur mission.

Pendant ce temps, les Uruk-hai qui ont fait prisonniers Merry et Pippin traversent les terres du royaume de Rohan. Celui-ci est sans défense devant les attaques des Orques depuis que le roi Théoden est tombé sous le pouvoir de Saroumane, à cause de son conseiller Gríma, qui travaille secrètement pour le magicien. Sous son influence, Théoden a banni son neveu Éomer, après la mort de son fils Théodred, héritier du trône. Les Uruk-hai sont cependant attaqués et massacrés par une troupe de Rohirrim, cavaliers du Rohan, menés par Éomer. Les Hobbits parviennent à échapper à la bataille, se réfugiant dans la forêt de Fangorn où ils sont capturés par l'Ent Sylvebarbe.

Aragorn, Legolas et Gimli, qui ont poursuivi les Uruk-hai, découvrent les traces de la bataille et suivent la piste de leurs amis jusqu'à l'intérieur du bois. Là ils rencontrent Gandalf, qu'ils croyaient mort après sa chute en combattant le balrog à la Moria. Devenu Gandalf le blanc, il les informe qu'il a laissé Merry et Pippin dans de bonnes mains. Les quatre se rendent alors ensemble à Edoras, capitale du Rohan, où Gandalf réussit à libérer le roi Théoden de l'ensorcellement qui le soumettait à Saroumane. Revenu à lui, le roi est confronté à la mort de son fils et à l'état de son royaume. Afin d'éviter un conflit ouvert avec l'Isengard à Edoras, il décide de mettre son peuple à l'abri dans la forteresse de Fort-le-Cor, au gouffre de Helm.

Tandis que ses compagnons suivent Théoden, Gandalf, craignant que la forteresse ne puisse résister à une attaque des Uruk-hai de Saroumane, part à la recherche des Rohirrim exilés de Éomer. Venant au secours du Rohan, l'Elfe Haldir, venu de Lothlórien, rejoint Théoden à la forteresse avec une petite armée de Galadhrim peu avant qu'une gigantesque armée d'Uruk-hai envoyée par Saroumane attaque les fortifications du Gouffre de Helm. Après une longue bataille, alors que tout semble perdu, Gandalf arrive avec Éomer et son armée de cavaliers qui mettent les Uruks en déroute.

Cependant, Pippin et Merry, restés avec Sylvebarbe sur le conseil de Gandalf, assistent à un conseil des Ents pour savoir s'ils vont participer à la guerre. Après de longues délibérations, ils décident de n'en rien faire. Mais lorsque Sylvebarbe amène les Hobbits loin de la forêt, il découvre que Saroumane a détruit la forêt. Son cri de rage convoque les Ents à nouveau, qui marchent jusqu'à l'Isengard et le détruisent.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 213 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Angelka Blade Le Seigneur des Anneaux : Les Deux Tours