Affiche Le Septième Sceau

Critiques de Le Septième Sceau

Film de (1957)

A l'heure de la mort...

Bien que manquant parfois de subtilité (à mon sens), Le Septième Sceau est une réussite indéniable de la part d'Ingmar Bergman, surtout quand on connait la rapidité d'exécution et le peu de moyens dont bénéficiait ce film. C'est sans nul doute l'un des plus personnels du cinéaste suédois, agrégeant ses préoccupations et ses interrogations les plus fortes à travers les divers personnages. En... Lire la critique de Le Septième Sceau

3
Avatar Arthur Debussy
9
Arthur Debussy ·

Échec et Mort

Le classique d'Ingmar Bergman, lent mais pourtant captivant, soigneusement réalisé et porté par un et un scénario philosophique étonnant. Ce voyage à travers la condition humaine, prenant à de nombreuses reprises des accents shakespeariens est une belle réussite, d'autant que tous les personnages ont quelque chose à dire et que chaque vision est respectée, entre joie et tristesse, film... Lire l'avis à propos de Le Septième Sceau

2
Avatar Caine78
8
Caine78 ·

Le septième sceau (1957)

Il s'agit d'un film en noir et blanc se déroulant en Suède au moyen âge, à l'époque de la peste noire. Le film n'est pas très simple d'accès. Anthonius Block de retour de croisade rencontre la mort et lui propose une partie d'échecs en lui demandant de le laisser vivre tant qu'il n'a pas perdu la partie. Il en profite pour tenter de donner un sens à la vie ... Il rencontre une petite troupe... Lire la critique de Le Septième Sceau

5 2
Avatar greenwich
8
greenwich ·

Critique de Le Septième Sceau par abarguillet

Ingmar Bergman, fils d'un pasteur luthérien, naquit à Uppsala en 1918 et fut, dès son enfance, en proie à des doutes et des préoccupations métaphysiques. La vie austère qu'il menait dans sa famille, l'éducation stricte qu'il reçut, en firent un enfant inventif et rêveur. Il éprouva très tôt une véritable fascination pour le monde du spectacle, monde qui figurait pour lui le fantastique, le... Lire la critique de Le Septième Sceau

4
Avatar abarguillet
9
abarguillet ·

The Death Tell A Tale

Belle journée. Le soleil brille. Dans les rues on entend les citadins vaquer à leurs activités mercantiles. Je sors du Lux, tranquille, je fais mes achats, tranquille. Quand soudain, un homme en bure noire tout pourrie apparaît devant moi, il fait froid d'un seul coup, on entend des corbeaux, le ciel devient gris, les rues se sont vidés d'un seul coup et les pâtisseries dans la vitrine... Lire l'avis à propos de Le Septième Sceau

5 1
Avatar Housecoat
9
Housecoat ·

Croire fait souffrir

Le septième sceau est un bon film, qui ne se contente pas d'être un simple divertissement, puisqu'il pose sans cesse des questions sur la foi, sur la vie et la mort. Bergman rend le spectateur impliqué, mais à la fin du film, j'ai quand même ressenti une profonde déception. Déception car j'ai eu conscience d'assister au visionage d'un film qui a compté, mais pour lequel je n'ai pas été emporté... Lire l'avis à propos de Le Septième Sceau

4
Avatar Elron Finn
6
Elron Finn ·

En la présence d'un classique.

Splendide de photogénie, Le Septième Sceau se contemple avec un oeil de chat qui se lèche les babines en ayant des torrents de bave au coin des lèvres. Et si le spectacle visuel est le plus évident, le spectre sonore n'est pas délaissé pour autant. Le film est une comédie musicale tout autant qu'un Essai philosophique. Le propos est sérieux, l'air lourd, l'atmosphère, pesante. Le tout est... Lire l'avis à propos de Le Septième Sceau

4 3
Avatar Adrast
8
Adrast ·

Det Sjunde Inseglet / Le Septième Sceau (Ingmar Bergman, Suède, 1957, 1h37)

‘’Quand l'Agneau ouvrit le septième sceau, il y eut dans le ciel un silence d'environ une demi-heure. Puis je vis les sept anges qui se tiennent devant Dieu ; sept trompettes leur furent données. Un autre ange vint. Il se plaça vers l'autel, tenant un encensoir d'or. On lui donna beaucoup de parfums afin qu'il les offre, avec les prières de tous les saints, sur l'autel d'or qui... Lire la critique de Le Septième Sceau

1
Avatar Peeping Stork
10
Peeping Stork ·

L'amour est la plus noire de toutes les pestes.

Cris et Chuchotements m'avait ému bien au delà de mes espérances, j'étais donc très impatient de découvrir ce que Ingmar Bergman pouvait faire en partant du synopsis du Septième Sceau, certainement l'un des plus prometteurs du cinéma. Le film s'ouvre sur la rencontre entre un chevalier revenant des croisades et Mort, qui aboutira sur cette fameuse partie d'échecs. Elle se déroule sur... Lire la critique de Le Septième Sceau

3
Avatar MemoryCard64
7
MemoryCard64 ·

Le sot échouera toujours à tromper la mort.

Et c'est bien là sa seule certitude. Car tout grappillage pour chercher le sens de la vie, la Raison et le Diable ne pourrait guère aboutir si mener par les pauvres tas de chair et d'os que nous sommes. Les baladins amènent la fraîcheur et l'avenir qui seul nous restera (en l'occurrence l'enfant), et le malheureux soldat et son écuyer balançant des vannes ne pourront que se soumettre... Lire la critique de Le Septième Sceau

2
Avatar Bung
9
Bung ·