Affiche Le Silence de la mer

Critiques de Le Silence de la mer

Film de (1949)

  • 1
  • 2

Le silence littéraire

Le huis clos proposé par Le silence de la mer est étouffant à plus d’un titre. Tout d’abord par sa mise en espace, celle d’un salon austère dans lequel des soirée répétitives vont consituer la quasi-totalité du film. Ensuite par la singularité du trio qui y réside : un officier allemand, et ses deux hôtes forcés de l’accueillir chez eux. L’invasion allemande est ici vue par la petite lucarne,... Lire la critique de Le Silence de la mer

31 10
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·

Les relations impossibles

Jean-Pierre Grumbach devient Melville une fois qu'il a rejoint la France libre à Londres en 1942, en hommage à l'auteur de Moby Dick. C'est à ce moment-là qu'il découvre la nouvelle de Vercors Le Silence de la Mer, qu'il tournera en 1947 avec très peu de moyens. Déjà marquée par la Seconde Guerre mondiale, elle se retrouve au coeur de son premier long-métrage où il met en... Lire l'avis à propos de Le Silence de la mer

30 1
Avatar Docteur_Jivago
7
Docteur_Jivago ·

Critique de Le Silence de la mer par Pierre-er

Un officier allemand francophone vient s'installer chez l'habitant , ici une nièce et son grand père , qui accepte celui ci mais ne lui adresse pas la parole malgré toutes les tentative de celui ci. Melville nous offre un récit sur l'occupation parfait ! Ce quasi Huis clos ou l'on entend l'officier prononcer son monologue face a ces deux personnes impassibles ! Magnifiquement mise en scène ce... Lire l'avis à propos de Le Silence de la mer

22 7
Avatar Pierre-er
8
Pierre-er ·

A fait du Bresson avant Bresson, était une Nouvelle Vague avant la Nouvelle Vague !!!

Première nouvelle, dans son premier long-métrage Jean-Pierre Melville faisait du Robert Bresson avant Robert Bresson, ce qui fait que Robert Bresson était un réalisateur melvillien et non pas Jean-Pierre Melville un réalisateur bressonnien. L'utilisation qui est d'une voix-off sobre et de la musique classique... Lire la critique de Le Silence de la mer

11 7
Avatar Plume231
7
Plume231 ·

Le langage du silence

Mmmmh, un peu chiant pour tout vous dire. L'idée n'est pas déplaisante, mais je pense que ça fonctionne mieux en roman ; en tous cas ce scénario manque d'entrain, d'approfondissement, de répartie, d'enjeux, de résolution. Seul le concept et les idées sont bonnes, le traitement est plat. Mais ça reste un exercice de style intéressant à découvrir. Surtout pour la fin. Et pour le message.... Lire la critique de Le Silence de la mer

6 8
Avatar Fatpooper
5
Fatpooper ·

Un chef d'oeuvre lent

L'intro est lente. Dans le roman ça allait un peu plus vite. Toujours-est-il que clandestinité ou pas autant le film que le roman sont d'un sublime absolument de nature à vous faire verser des larmes. Ne jamais oublier... que même s'il faut attendre (en général il s'étaient lasses entretemps) la génération jeux-jouet-je des années 80 pour voir une reviviscence de la mémoire autour des CAMPS... Lire l'avis à propos de Le Silence de la mer

1
Avatar Antenne Des Forêts
10
Antenne Des Forêts ·

Fauché, lent mais fascinant.

Il s'agit d'une adaptation très fidèle de la nouvelle de Vercors. Melville a simplement rajouté un effet d'ouverture et de fermeture qui rend hommage au premier roman de la résistance : une première scène montre un homme donner une valise à un autre homme, visiblement sous l'Occupation. Le deuxième ouvre la valise, y trouve des exemplaires de Combat et de Franc-Tireur, et un... Lire l'avis à propos de Le Silence de la mer

2
Avatar zardoz6704
7
zardoz6704 ·

Melville résistant!

Première vrai film de Jean-Pierre Melville si l'on ne compte pas " 24 heures de la vie d'un clown" qui fut renier par Melville. Jean-Pierre Melville tourne le film sans l'autorisation de Vercors et fait un coup de poker en proposant un marché à celui ci. Il réunie d'ancien résistant plus Vercors et il leurs projette le film. Si l'un d'eux est contre, Melville promet de brûler son film. Le film... Lire l'avis à propos de Le Silence de la mer

2 4
Avatar Belane
9
Belane ·

Adieu au language

Pendant l’Occupation, un vieil homme vivant avec sa seule nièce en Zone Libre se voit imposer par la Kommandatur Allemande d’héberger un officier Nazi. La famille, en signe de protestation, lui oppose un silence complet. Soucieux de s’intégrer, l’officier tente tout de même d’engager la conversation. L’officier Von Ebrennac se rend tous les soirs ou presque au salon, sous... Lire l'avis à propos de Le Silence de la mer

2
Avatar Joseph Amzallag
9
Joseph Amzallag ·

Le silence est une forme de résistance

Le Silence De La Mer est un film de Jean-Pierre Melville adapté du roman de Vercors. En 1941 sous l'occupation, un homme âgé et sa nièce sont contraints de loger un officier Allemand. L'homme s'avère délicat et cultivé et croit en son for intérieur qu'un rapprochement entre la France et l'Allemagne grandirait les 2 nations. Il véhicule sa pensée de manière détournée mais habile. Pourtant les... Lire l'avis à propos de Le Silence de la mer

Avatar Polobreitner
6
Polobreitner ·
  • 1
  • 2