L'Ange Déchu

Avis sur Le Silence des agneaux

Avatar Docteur_Jivago
Critique publiée par le

Si le remarquable Manhunter marqua la naissance du personnage d'Hannibal au Cinéma, Jonathan Demme continua la trilogie écrite par Thomas Harris puis marqua l'imaginaire collectif avec The Silence of the Lambs.

Dès les premières secondes il nous fait découvrir l'héroïne puis une partie du fonctionnement du FBI, parfaite introduction pour nous immerger au cœur de l'intrigue. Demme va alors se concentrer sur plusieurs aspects, l'enquête évidemment, c'est elle qui rythme le film mais aussi un jeu particulier et perturbant entre la flic et le docteur Hannibal, un jeu psychologique pouvant dériver vers le malsain, où il est difficile dans un premier temps de déceler le vrai du faux, tout en faisant avancer les recherches, ainsi qu'un portrait de femme et sa rapide évolution, forcée par les péripéties qui lui tombent dessus.

La tension est au rendez-vous, avec de très forts pics, et l'atmosphère est sombre et prenante, mystérieuse lorsqu'on découvre peu à peu les meurtres et l'avancement de l'enquête, malsaine lorsqu'on est face à l'horreur des crimes ainsi que tendue et psychologiquement forte lorsque Clarice (remarquable Jodie Foster, parfaite en jeune policière jetée très vite dans un bain sanglant) est face à Hannibal. Ce dernier point représente l'origine des grands moments du film, ceux les plus intenses, en plus de quelques autres que Demme inclut durant tout le long d'un film qui ne comporte aucun temps faible.

Alors on peut reconnaître facilement des us et coutumes du cinéma hollywoodien des années 1990 au détour de quelques plans ou dans l'utilisation de la très bonne bande originale, tout comme on pourrait reprocher à Demme de ne pas être assez dans la suggestion à certains moments (certains agrandissements sur des indices ou objets clés notamment). Ces points ne sont pourtant aucunement préjudiciables, tant l'atmosphère est pesante et prenante et le thriller à couper le souffle, impossible de décrocher le regard et de ne pas être hanté par la voix et le regard d'Hopkins ou de nombreuses séquences, à l'image des dernières en plus de celles déjà citées.

Avec The Silence of the Lambs, Jonathan Demme livre un thriller d'une grande intensité où il mêle avec brio l'horreur visuelle et psychologique au parcours d'une jeune Jodie Foster, et c'est avec elle que l'on va découvrir une enquête baignant dans l'horreur ainsi qu'un Anthony Hopkins qui n'a pas fini de hanter les mémoires.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 459 fois
35 apprécient · 1 n'apprécie pas

Docteur_Jivago a ajouté ce film à 10 listes Le Silence des agneaux

Autres actions de Docteur_Jivago Le Silence des agneaux