Scary m0vie

Avis sur Le Silence des jambons

Avatar Maybe-Life
Critique publiée par le

6 ans avant le premier opus des frères Wayans sortait (pas forcement en salle) une autre parodie, plus célèbre pour sa jaquette et son titre que son contenu, s'attaquant au cinéma d'horreur et au thriller, en mixant, entre autres, les intrigues des films Psychose et, comme son nom l'indique, Le Silence des Agneaux.

Réalisé par Ezio Greggio, si j'en juge par sa filmo, un pote de Mel Brooks (au point de lui en emprunter un des acteurs fétiches), Le Silence des Jambons fait partie de ces comédies misant sur la quantité plutôt que sur la qualité, ce qui, pour le coup, marche plutôt bien en fait! L'accumulation de gags à 5 francs étant ce qu'elle est, il est fortement possible de passer un bon moment devant cet enchainement non-stop de dialogues à la lourdinguerie variable, de références horrifico-pop et surtout de caméos réjouissants, bien qu'une partie en soit dévoilé dès le générique d'ouverture, comme dans une comédie française. C'est d'ailleurs ce dernier aspect du film qui m'a le plus parlé de par le nombre vraiment impressionnant (du niveau de Ron Burgundy) de guest et pour ce qu'ils représentent dans la pop-culture (de genre ou non) des 80/90's.

Pour les rôles principaux, le Billy Zane dans le registre de la parodie ne m'a pas spécialement fait tripper (pas plus qu'Armand Assante ne le faisait dans Fatal Instinct), bien que ce soit sympa de le voir dans ce foutoir, et encore moins le père DeLuise (heureusement que son nom de perso fait méchant des Tortues Ninja) dont l'humour est surtout appréciable dans les Cannonball.

Pour le reste, le film est court et le whodunit final est top délire dans le genre, et c'est très bien. Pour comme on dit, une soirée pizza.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 757 fois
5 apprécient

Maybe-Life a ajouté ce film à 7 listes Le Silence des jambons

Autres actions de Maybe-Life Le Silence des jambons