👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Cette adaptation du Sommet des dieux est, ma foi, tout à fait sympathique. Je dois lire le manga depuis une éternité (mais la flemme) adorant les histoires tournant autour de l'alpinisme.

Déjà on retrouve ce qui fait toute la saveur de ces épopées : la mort. Elle est omniprésente et elle survient assez vite. Lorsque l'on part on ne sait pas à quel moment ça peut mal tourner, à quel moment tout peut s'arrêter. Disons que ça aide à poser le décor, en alpinisme : on meurt. Ceux qui survivent sont ceux qui s'arrêtent assez tôt. L'idée que dans l'accomplissement physique et mental de l'ascension d'un sommet la mort soit au tournant, permet d'instaurer un climat de tension permanent. (même si on aurait pu en avoir un peu plus)

La narration aide aussi à faire monter la sauce, puisqu'on va suivre ce journaliste qui en découvre à chaque fois un peu plus sur ce fameux Habu, alpiniste dont on a perdu la trace depuis des années. Et finalement, c'est plus Habu que le personnage principal qui a une réelle personnalité. Le journaliste est finalement assez fade et transparent (enfin c'est pas trop grave car à part à la fin il ne fait que recoller des morceaux ensemble)

Les phases d'ascension sont pas mal réalisées, on sent que c'est compliqué, qu'ils en chient... mais je pense qu'il y aurait eu moyen d'aller encore plus loin. En fait c'est le gros reproche que je ferais au film : il aurait dû être plus long. Non pas pour étoffer je ne sais quelle sous intrigue, mais pour au contraire montrer plus d'ascension, de petits moments où on est suspendu au film attendant ce qui va se passer, de voir comment les personnages vont s'en sortir (s'ils s'en sortent).

J'ai l'impression que le réalisateur a réalisé une adaptation assez consensuelle, peut-être trop, au lieu de vraiment oser pousser le bouchon plus loin en terme d'intensité des ascensions. Les montrer monter en silence pendant plusieurs minutes, galérer...
à chaque fois on a un petit montage, une petite ellipse, et hop on passe à la suite, ça ne rend pas nécessairement hommage à la difficulté de la tâche. Il s'attarde juste sur quelques petits passages où il se passe quelque chose, de la neige qui tombe, quelqu'un qui tombe, mais pas sur le gros du voyage.

D'ailleurs le dernier plan dans la neige est pour moi l'expression même du refus de cette volonté du réalisateur d'atténuer la réalité. C'est un plan qu'il fallait faire durer, pas 5s et puis on passe à un épilogue inutile (fallait juste pas le mettre, il apporte rien et il fait tache), mais clairement passer du temps sur ce qui est important, histoire qu'on ait le temps de ressentir quelque chose.

C'est pas un mauvais film, au contraire, il fait juste le choix, regrettable à mon humble avis, de l'efficacité au détriment de l'émotion et de l'intensité.

Moizi
7
Écrit par

il y a 4 mois

20 j'aime

5 commentaires

Le Sommet des dieux
Behind_the_Mask
8

Là-haut

Il paraît que Le Sommet des Dieux serait l'adaptation d'un manga riche et foisonnant. Il paraît que Le Sommet des Dieux serait réalisé par un français qui a bossé, par exemple, sur l'animation de...

Lire la critique

il y a 7 mois

34 j'aime

4

Le Sommet des dieux
Fleming
7

Avec la neige pour tout linceul

J'ignore à peu près tout des mangas. Je n'aime généralement pas les films d'animation, les dessins retirant, selon mon ressenti, de la vérité au déroulement filmé de l'histoire qu'on regarde. Et je...

Lire la critique

il y a 8 mois

34 j'aime

19

Le Sommet des dieux
Moizi
7

Plus d'intensité c'est possible ?

Cette adaptation du Sommet des dieux est, ma foi, tout à fait sympathique. Je dois lire le manga depuis une éternité (mais la flemme) adorant les histoires tournant autour de l'alpinisme. Déjà on...

Lire la critique

il y a 4 mois

20 j'aime

5

Star Wars - L'Ascension de Skywalker
Moizi
2

Vos larmes sont mon réconfort

Je ne comprends pas Disney... Quel est le projet ? Je veux dire, ils commencent avec un épisode VII dénué de tout intérêt, où on a enlevé toute la politique (parce qu'il ne faudrait surtout pas que...

Lire la critique

il y a 2 ans

426 j'aime

50

Prenez le temps d'e-penser, tome 1
Moizi
1

L'infamie

Souvenez-vous Bruce nous avait cassé les couilles dans sa vidéo de présentation de son "livre", blabla si tu télécharges, comment je vis ? et autre pleurnicheries visant à te faire acheter son...

Lire la critique

il y a 6 ans

269 j'aime

144

Le Génie lesbien
Moizi
1

Bon pour l'oubli

Voici l'autre grand livre « féministe » de la rentrée avec Moi les hommes je les déteste et tous les deux sont très mauvais. Celui la n'a même pas l'avantage d'être court, ça fait plus de 200 pages...

Lire la critique

il y a plus d’un an

207 j'aime

59