Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Si Nietzsche pouvait peindre...

Avis sur Le Tableau

Avatar Hyunkel
Critique publiée par le

Revenant au style d'animation qui a fait son succès, Jean-François Laguionie livre une œuvre simple et touchante, à l'esthétique travaillée, entre animation et prises de vues réelles.

Dans le tableau du Peintre, trois peuples s'opposent. D'un côté, les Toupins, des personnages entièrement peints, dont la supériorité ne saurait être remise en question. Face à eux, les Pafinis, leurs souffre douleurs, auxquels manquent quelques traits pour être considérés comme achevés. Entre les deux, les Reufs, simples esquisses, qui vivent au ban de cette société. Ramo, un Toupin, vit un amour impossible avec Claire, une Pafinie. Pour elle, il va entreprendre un voyage hors du monde du tableau pour rechercher le Peintre, qui seul saura finir de peindre sa belle et ainsi rendre leur liaison socialement acceptable.
Jean-François Laguionie nous projette, littéralement, dans la toile, au cœur de cette drôle de société si proche de la notre. Le monde qu'il peint sous nos yeux est clairement défini, presque manichéen, mais il en émane une telle innocence, une telle touchante naïveté que l'on ne se formalisera pas de cette apparente simplicité. Derrière les questions qui animent ces petits personnages, se profilent les interrogations qui rythment la vie des plus jeunes, à qui ce film est clairement destiné.

Mais la quête de ce trio hétéroclite, qui va les mener hors des frontières du tableau, dans l'univers du Peintre, pose aussi la question du processus de création, ses errements, ses recherches, ses erreurs aussi et ses constantes remises en question. Ce passage de l'autre côté du miroir est ce qui fait toute la force du film, dans cette confrontation entre les personnages du château et les autres œuvres de l'artiste ayant toute une vie, une personnalité qui leur est propre. La séquence se déroulant à Venise, en particulier, offre au spectateur une plongée dans un univers à part, véritable folie créative et illusoire où se retrouvent les copies du Peintre tentant en vain de reproduire le mouvement sur leur toile figée.

Face au manque d'âme des productions animées actuelles, Laguinonie nous entraine dans son univers coloré et féérique, pour une œuvre à part qui saura ravir petits et grands.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 677 fois
9 apprécient

Autres actions de Hyunkel Le Tableau