L'idylle amère

Avis sur Le Temps de l'innocence

Avatar SoOkie3
Critique publiée par le

Scorsese continue dans son élan des adaptations ( une commande ou une volonté ? ) avec le célèbre roman de Edith Wharton. Son amour pour filmer la société américaine va être mise en service pour cette fois-ci filmer une étude sur la haute bourgeoisie new-yorkaise. C'est avec étonnement que je constate une mise en scène joignant tact et une modération dans les mouvements par rapport à son précédent long-métrage. Une ouverture sur un spectacle sensuel et fleurie avec des couleurs déterminées ( rose, jaune etc ) avant la scène de l'opéra. Si la narration dans « Les Affranchis » accompagnait les pensées vivifiante de Henry Hill c'est avec lourdeur & droiture qu'on découvre la longue description de la vie bourgeoise qui ne va pas nous facilité l'entrée en scène dans ce monde qui me paraît si lointain ( l'art et les influences dans cette époque ). J'ai eu le sentiment d'avoir des dialogues transposés au roman ( pas lu ce dernier ) et eu un manque d’attention à connaître l'intégralité des portraits des personnages. Cette passion naissante n'a pas été une évidence pour moi à l'écran ; mauvaise connexion entre les deux ( rien d'éblouissant niveau casting ) ou alors un amour vif qui me semble sans saveur ? Il est question d'une situation sociale dont Newland va faire la navette entre la tentation et la peur du rejet ( thèmes scorsesien ). La scène de la plage reste un moment-clé au désespoir d'une vie qu'il ne connaîtra jamais. Michael Ballhaus apporte un cadre harmonieux à son décor et à sa lumière tandis que Elmer Bernstein orchestre la corde sentimentale dans les tourments de la vie ( + playlist dont la partition de « Faust » ). « Le temps de l'innocence » n'a pas été mon classique mélodrame surprise du réalisateur ; il gagne cependant un succès critique discret.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 184 fois
2 apprécient

SoOkie3 a ajouté ce film à 4 listes Le Temps de l'innocence

Autres actions de SoOkie3 Le Temps de l'innocence