👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Mince, voilà un film, bourré de défauts mais que je suis incapable de détester, tant le bon moment qu'il me procure compense les errements du scénario. Plusieurs raisons à cela: tout d'abord, il y a le personnage joué par Tom Hanks qui est totalement attachant. Impossible de ne pas être touché par Viktor. C'est le gars qui est prêt à tout pour aider son prochain, à tenter de voir sa situation de la manière la plus positive possible. On suit avec plaisir les différentes choses que va faire Navorski pour égayer son quotidien. Il va montrer d'incroyables qualités en tant que manoeuvre, va porter des caddies pour récupérer de l'argent, va se lier d'amitié avec quelques membres du personnel ainsi qu'avec les policiers et des membres importants de la sécurité. L'une des autres qualités, c'est que Spielberg, sans que l'on s'en rende compte directement, nous entraîne dans une forme de conte des temps modernes. Avec l'amour en moins toutefois. De ce côté-là, ça se passera nettement plus mal pour Navorski mais j'y reviendrai un tout petit peu plus tard. Il est là pour aider son prochain, il est là pour réaliser un rêve de son défunt père et enfin l'oeuvre se termine alors que Noël approche à grand pas. Bon sang, ça me rappelle quelque peu La vie est belle de Capra. Enfin, Spielberg rend très bien l'ambiance et la vie qui existe dans un aéroport. C'est un monde tout le temps en effervescence qui ne s'arrête jamais de vivre, que ce soit le jour ou la nuit. Steven nous gratifie en plus de l'une ou l'autre scène vraiment bien foutue. L'exemple le plus probant est celle de ce balayeur indien face à l'avion. Impressionnant.
Côté défauts à présent, et ils sont tout aussi nombreux. J'ai un problème avec le personnage qui joue le méchant dans le film. Sur la fin, il ne l'est pas tellement au fond. Pourtant, il fait tout pour mettre sous pression notre ami Viktor, l'utilise parfois pour ses fins, etc. Bref, gros point d'interrogation à ce niveau-là. Ensuite, c'est sur le personnage de Catherine Zeta-Jones? En fin de compte, à quoi sert-elle dans le film si ce n'est qu'à égayer un peu la vie de Viktor mais dont les conséquences sur son quotidien vont être importantes pour en arriver à une chute aussi ridicule au fond. On dirait que le film assume totalement son statut de conte sauf sur l'histoire d'amour. Là, il y a un grand problème et ce qui se produit à la fin rend le personnage de Zeta-Jones totalement inutile. Quelques scènes sont quand même un peu ratées aussi.
Le terminal est un film très inégale capable du très bon comme du très mauvais. En terme de film léger, Spielberg avait bien mieux réussi son Arrête-moi si tu peux que celui-ci. Toujours est-il que cela reste regardable mais que ça ne laissera probablement pas une grosse empreinte dans votre esprit. Une oeuvre qui vaut essentiellement pour Tom Hanks.
batman1985
6
Écrit par

il y a 11 ans

9 j'aime

Le Terminal
Fhuit
5
Le Terminal

Acteur 1 - réalisateur 0

Monsieur Spielberg, Peut-être serait-il temps de vous débarrasser de vos défauts. Vous avez certes beaucoup de qualités, mais vous êtes indécrottable par endroits. Premièrement, quand est-ce que...

Lire la critique

il y a 8 ans

22 j'aime

Le Terminal
RedDragon
7
Le Terminal

Spielberg, le roi de la mise en scène...

Voila ce qui arrive quand Steven Spielberg se retrouve enfermé dans une zone Duty Free pendant plusieurs heures. Il observe les gens déambuler, et commence à écrire un scénario capable de nous tenir...

Lire la critique

il y a plus d’un an

20 j'aime

Le Terminal
starlord09
6
Le Terminal

La pause syndicale

L'étrange position de "The Terminal" dans la filmographie de Steven Spielberg tend à prouver deux choses : La première, le réalisateur n'a pas de plan de carrière défini. La seconde, l'implication...

Lire la critique

il y a 2 ans

19 j'aime

17

Le Grand Rasage
batman1985
9

Critique de Le Grand Rasage par batman1985

Voilà probablement l'un des plus grands court-métrage de tous les temps! Une oeuvre formidable de quelques minutes qui dénonce, sans jamais qu'on ne la voit, la guerre du Vietnam. Pas une seule...

Lire la critique

il y a 11 ans

40 j'aime

4

Manhattan
batman1985
5
Manhattan

Je n'accroche décidément pas...

Je vais certainement me faire encore des détracteurs quand j'attaque du Woody Allen et notamment un des film important du cinéaste. Je vais pourtant tenter, une fois encore, d'expliquer ce qui ne me...

Lire la critique

il y a 10 ans

39 j'aime

1

Shotgun Stories
batman1985
8

Un premier film incroyable

Après l'incroyable découverte qu'était Take Shelter, l'envie de se plonger dans le premier film de Jeff Nichols était vraiment très forte. Dans Shotgun Stories, le cinéaste évoque le conflit entre...

Lire la critique

il y a 10 ans

38 j'aime

7