L'animé le plus émouvant et le plus triste de tous les temps

Avis sur Le Tombeau des lucioles

Avatar Chaplin1925
Critique publiée par le

" La nuit du 21 septembre 1945, je suis mort ". C'est sur cette phrase choquante dite par le fantôme d'un jeune garçon que s'ouvre l'un des films les plus émouvants de l'histoire du cinéma "Le tombeau des lucioles". Inspiré d'une histoire réelle, ce magnifique Ghibli de Isao Takahata retrace l'épopée de Seita, le garçon adolescent, et Setsuko, sa soeur de quatre ans. Suite au bombardement de Kobé, les deux enfants ont perdus leurs parents et se retrouvent donc livrés à eux-mêmes. Est-il possible qu'il existe un dessin animé triste pour tous les âges (et même traumatisant pour certains) ? Oui, et c'est le cas. Vous suivrez dans "Le tombeau des lucioles" les aventures de deux jeunes bambins, inconscient de leur avenir, allant à la recherche du réconfort dans des décors de paysages incendiés par les bombes, de maisons détruites et de cadavres gisants un peu partout. Et on apprécie aussi les beaux dessins qui illustre toute l'histoire et on reste ébloui par la musique de générique qu'on a, après le visionnage, toujours envie de chantonner. C'est d'ailleurs le générique de début qui m'a fait le plus pleurer. Même si je le trouve excellent, je reproche néanmoins à ce long-métrage de tourner parfois en rond. Mais il est dans tous les cas un film à voir absolument puisqu'il est un des dessins animés qui a révolutionné le cinéma d'animation. Attendez-vous à laisser couler des larmes de pitié et de tristesse envers les deux personnages principaux. 4/5

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 21 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Chaplin1925 Le Tombeau des lucioles