Le néant

Avis sur Le Traître

Avatar Ukiyo
Critique publiée par le

C'est l'une des plus grandes histoires de trahison dans le mafia: le témoignage de Buscetta au maxi-procès de 1986, qui fait suite à la deuxième guerre de la mafia du début des années 80 (pour ceux que ça intéresse, la façon dont Toto Riina s'est débarrassé des Palermitains Bontate et consort).
Avec une telle histoire, avec n'importe quel réalisateur, on aurait eu un bon film de gangsters. Mais pas avec Belocchio, non. Le réalisateur part dans du symbolisme, des ellipses, du surjoué, des plages musicales, des interrogations philosophiques , des questionnements psychologiques, etc... comme si il avait voulu à tout prix éviter le film de gangster....dans un film sur la mafia.
C'est mal écrit, les acteurs ne sont pas bons, c'est lent, sans aucun suspense, abscons, prétentieux, avec des phrases du type 'je préfère baiser que commander". Et pire que tout, ce pseudo intellectualisme prétentieux qui transpire de tous les films de Bellocchio, qui m'insupporte au possible.
Je ne comprends pas comment on peut faire un tel navet avec un tel scénario. C'est invraisemblable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 706 fois
1 apprécie · 10 n'apprécient pas

Autres actions de Ukiyo Le Traître