le choix déroutant d'héroïser le repenti

Avis sur Le Traître

Avatar Félix Cheminet
Critique publiée par le

La Maffia n'existe pas, c'est une invention journalistique. Ceux qui appartiennent à l'organisation disent Cosa Nostra. C'est à peu près tout ce qu'on apprend sur ce sujet rebattu, même si l'on n'a aucune expertise dans ce domaine. La guerre des familles, le maxi-procès, l'inculpation d'Andreotti qui finalement fait pschitt, tout cela est archiconnu. Qu'est-ce qui justifie l’engouement de la presse pour ce documentaire recomposé par un cinéaste célèbre? C'est certes visible et c'est peut-être un tournant dans la lutte contre la pieuvre. Cependant, le choix déroutant d'héroïser le " repenti " (qui refuse d'être appelé ainsi) n'est justifié ni par une analyse fine de l'évolution du personnage, ni par le succès de l'enquête du juge Falcone car, malgré les quelques trois cent condamnations déclenchées par les révélations de Buscetta, le crime organisé n'a pas, semble-t-il, cessé de pourrir l'Italie. La démonstration n'est pas claire et le message est confus.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 117 fois
1 apprécie

Autres actions de Félix Cheminet Le Traître